JoomFish language selector

English (UK)Français (FR)
 

 

 

 

  • L'histoire de la base de 1956 à 1959.
  • Le 10 Sqn passe sur Meteor NF11.
  • 349 & 350 passent sur Hunter F4.
  • Dissolution de l'Esc Auxiliaire, du 4 Sqn et du 10 Sqn.
  • 11 Sqn, puis 349 & 350 passent sur CF-100 "Canuck"
  • Le 1Wing de Chasse devient : "1Wing de Chasse Tout Temps"

 

 

Beauvechain 1956 - 1959

 

1956

 

- Janvier 1956 : Apparition des "ailes" d'Ambiorix sur le nez des Meteor du 350 Sqn.
Ces ailes, souvent appelées à tort "flammes" ou "moustaches" représentent en réalité les ailes d'alouette du casque d'Ambiorix.
On les retrouve  par la suite sur le nez des Hunter, et sur les entrées d'air des CF-100. 

 

  • Photo 5601-01 : Les Meteor F8 du 350 Sqn à Sylt en Janvier 1956.
  • Photo 5601-02 : La 350 à Sylt en Janvier 1956.

 

- 1956 : Livraison d'un deuxième lot de 12 Meteor NF11 pour la 10ème Escadrille de Chasse de Nuit.
Ces Meteor sont des avions de seconde main de la RAF et ne sont pas techniquement identiques à ceux du premier lot.
Les numéros de série vont de EN13 ~ EN24.

 

  •  Photo 270.4 : A noter en arrière plan la tour de contrôle surélevée suite à la construction de la troisième piste, parallèle à la 22/04 initiale, qui devient 22R/04L, tandis que la nouvelle piste, d'une longueur bien supérieure à la précédente devient par conséquent 22L/04R .

     


- 13 Mars 1956 : Deux Meteors NF.11 de la 11ème Escadrille sont perdus dans des circonstances similaires durant un vol de nuit.
Tous deux sont victime d'un double "flame-out" dû au gel des filtres à carburant. La contamination du carburant en eau sera confirmée par la suite.

Les deux Meteor NF.11 (EN15 & EN22) décollent tous deux en début de soirée pour un vol d'entrainement, les deux avions doivent procéder à des exercices d'interception mutuelle.(Practice Interception PI)
Après une série d'interceptions, des problèmes de communication avec le contrôleur forcent les deux Meteor à mettre fin à l'exercice, tous deux mettent le cap sur Beauvechain.

Le EN15 est en approche sur la 04 lorsque les deux moteurs s'éteignent à basse altitude.
L'équipage, constitué du Sgt Plt Rik Loots et du Cdt Nav Georges Bernier, décide de rester à bord et s'écrase sur une maison à Mont-Saint-Guibert.
Ils s'en sortent tous les deux légèrement blessés.

Le EN15 est détruit, il totalisait 453:45 heures de vol, dont 449:30 prestées au sein de la R.A.F.


Le EN22 est quant à lui au Nord de St-Trond, lorsqu'il subit l'extinction de ses deux moteurs.
Bien que volant à une altitude trop basse, pour garantir le succès d'un saut en parachute (*), l'équipage décide malgré tout de tenter une évacuation.
Le Capt Plt Julien Notte, ainsi que le Lt Nav Hubert Dormans sont retrouvés non loin de l'épave, aucun des deux parachutes ne s'est déployé.

Le EN22, bien que relativement peu endommagé est déclassé. Il totalisait 801:55 heures de vol, dont 796:35 prestées au sein de la R.A.F.

(*) Le Meteor NF.11 n'était pas équipé de sièges éjectables.



 

 

- 26 Juin 1956 : Le Maj T. de Maere d'Aertrijcke devient CO du 350 Sqn.

 

- 29 Août 1956 : Le Maj Nav Henri Cabolet devient CO de la 11ème Escadrille de Chasse de Nuit.

 

  • Photo 560829-01 : Le CO de la 11ème Escadrille, le Maj Nav Henri Cabolet  arborant le drapeau de son escadrille lors des fastes célébrant le dixième anniversaire de la Force Aérienne à Brustem, le 11 Octobre 1956.
    A ses côtés son pilote, le Maj François "Sus" Willems, commandant en second du Groupe de Vol du 1Wing depuis le 28 Mai 1956.
    Il deviendra OSN le 13 Juin 1957.
    En arrière-plan, un Meteor F8 de la 4ème Escadrille, le EG-146 codé SV-*

 

 

- 4 Septembre 1956 : Du côté 349 Sqn, le Cdt Olivier Leclercq prend le relais du Maj Desmet.

 

- 11 Octobre 1956 : Fastes de la Force Aériennes à l'occasion du 10ème anniversaire de sa création.
A cette occasion, 194 avions (*), sont rassemblés à Brustem dans l'idée d'effectuer un Fly-by massif. L'ensemble avions pilotes et mécaniciens sont passés en revue par SM le Roi Baudouin.
Le brouillard empêchera malheureusement toute présentation, excepté le show des Acrobobs qui feront à cette occasion leur ultime représentation.
(*) Meteor F8 - Meteor NF11 - F-84G Thunderjet - F-84F Thunderstreak - Hunter F4.

 

 

  • Photo 5610-01 : Rassemblement de Meteor F8 du 350 Sqn sur la base de Brustem le 11 Octobre 1956. 
    Au premier plan l'avion personnel de l'OSN, le Col A.Van Eeckhoudt.
  • Photo 5610-02 : Les F-84F du 10Wing - 23Sqn & 31 Sqn.
  • Photo 5610-03 : Les Meteor F8 du 9Wing - 26 Sqn.


     

1957

 

- 1er Janvier 1957 : Officialisation du Flight PSV.
Soucieux d'accroître le niveau de sécurité des vols au sein du 1Wing, le Groupement de Chasse décide de créer dans les derniers mois de l'année 1956 un Flight PSV au sein du 1 Wing.
Sous le commandement initial (1 mois) du Cdt Guy Carlier , puis du 1Lt André Richir ; ce flight, remplaçant administrativement la 10éme Escadrille, défini une technologie de vol aux instruments inconnue à l'époque à la Force Aérienne.
Le flight regroupe tous les Meteor T7 dispersés dans les wings du Groupement de Chasse, soit une dizaine d'avions.
Les procédures définies par le Flight PSV réduiront par la suite drastiquement le nombre d'accidents par mauvais temps.

 

- Mars 1957: La 4ème Escadrille est en pleine conversion Hunter à Chièvres lorsqu'elle apprend que l'Etat Major de la Faé a décidé de la dissoudre.
Bien qu'elle ne recevra jamais les Hunter, la plupart des avions livrés à Beauvechain en cette fin du mois de Mars sont convoyés par des pilotes de la 4ème Escadrille.

 

- Mars 1957: Suite à la crise du Canal de Suez (Octobre 1956 - Mars 1957) et à la demande de l'OTAN, 4 avions armés assurent désormais un rôle d'alerte de jour au sein de la Force Aérienne.
C'est à la  350ème Escadrille que reviendra l'honneur d'inaugurer la longue tradition des permanences QRA(*) sur Meteor F8.
Les avions sont initialement localisés à l'arrière du Hangar H5 car offrant un accès direct vers la piste.

(*)  QRA : Quick Reaction Alert

 

- 1er Avril 1957 : Mutation de l'Escadrille Auxiliaire vers Brustem.

 

- Avril 1957 : Conversion de la 349ème Escadrille sur Hunter.

 

  • Photo 280 & 280.1 : le 349 Squadron en Avril 1957 face à un des premiers Hunter F4 livré au 1Wing.
    Il s'agit ici d'un avion de la 9ème Escadrille (tout récemment dissoute) du 7Wing de Chièvres : le S2-D ID-33, livré à la 349 le 11 Mars 1957.
  • Ci-dessous, deux fichiers .pdf des photos 280 & 280.1 comportant le nom de toutes les personnes identifiées.

pdf Hunter F4 & 349 Sqn Ground-Crew 

pdf349SqnHunterF4.pdf  

  

- 6 Mai 1957 :

  • Le 349 Sqn est complètement équipé en Hunter F4.
  • Une partie des pilotes de la 4ème Escadrille est intégrée au 349 Sqn.
  • L'ordre de bataille du 349 Sqn est le suivant :

 

- Cdt Leclercq Olivier (CO 349 Sqn)
- Capt d'Oultremont Humbert (Ops Off)

  Flight A     Flight B  
Lt Marcel   Ginion SLt Wilfried Bogaerts
Lt André Op de Beek SLt Armand Dewilde
SLt Bernard Cruysmans SLt Achille Helderweirdt
SLt Pierre Hallaux SLt Marcel Van der Stockt                              
SLt André Puvrez SLt Fernand Van Leuven
1Sgt Jos Menten Adj Alphonse De Greef
1Sgt Yvan Somers 1Sgt Jan Elen
Sgt Jean-Marie  Goedseels 1Sgt Louis Thys
Sgt René Schoels Sgt Michel Tricot
Sgt José Sepult Sgt Eric Zwaenepoel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



-
10 Mai 1957 : Premier accident Hunter pour le 349 Sqn, le ID-3 s'écrase à Ave-et-Auffe (Rochefort), le SLt B Cruysmans parvient à s'éjecter, mais se blesse grièvement. 


- Mai 1957
: L'effectif en équipages de la 11ème Escadrille est renforcé. 

 

  Gérard Debackere     Willy Van de Perre                         
  Léo Mommens     Bernard Thomas Nav
  Paul Masson     Mike Viseur Nav
  Jozef Brems     Willy            Vandenberghe Nav            
1Lt     Maere          Daniel   1Lt Jacques Rousseau Nav
  Roger Hendrickx     Kamiel Wijckaert Nav
  Wim Vercammen     Flor Van Fracken Nav
  Alfons Vermeulen     Herman Candries Nav
  Jean Charpentier     André Leboutte Nav

 

 

 

 

 

 

 

 



- Mai 1957
: Conversion de la 350ème Escadrille sur Hunter.

 

  • Photo 290 : Le 350 Sqn au complet (Pilotes & mécanos)
    Ci-dessous, un fichier .pdf comportant le nom de toutes les personnes identifiées sur cette photo.

pdf Hunter F4 & 350 Sqn 

 

- Juin 1957 : Le Lt Col Albert Van Heeckout devient le nouveau Chef de Corps de la base.

  

- Juillet 1957 : L'Avro CF-100 (*) Mk5 "Canuck" est choisi pour remplacer le Hunter. Une commande de 54 appareils est portée à Avro Aircraft Limited (Canada)  pour un montant total de 42 millions de dollars ; dont 75 % payés par les Etats-Unis et 25 % par le Canada au titre de l'Aide Mutuelle. Seuls 53 exemplaires seront livrés, un avion ayant été endommagé avant la livraison. Les numéros de série vont de AX1 à AX53.

(*) La désignation canadienne CF implique ici : C pour Canada et F pour Fighter.

Le CF-100 est le premier chasseur développé entièrement par le Canada.  Dès 1945, la RCAF déclare son intention d'acquérir un chasseur capable de surveiller et défendre les vastes plaines désertique du Nord du Canada de l'attaque éventuelle des bombardiers stratégiques soviétiques, qui deviendrons très bientôt à long rayon d'action.
Le contrat va à A.V. Roe Canada, généralement connu sous le nom de Avro.
En accordance avec le "Department of National Defence" l'avion doit posséder les spécifications suivantes :

  • Etre rapide, c'est-à-dire pouvoir voler  à une altitude constante de 40,000 ft à une vitesse supérieure à 450 nœuds (0.85 mach)
  • Etre doté d'une grande vitesse ascensionnelle,  c'est-à-dire supérieure à 10,000 ft/min.
  • Avoir un plafond opérationnel supérieur à 50,000 ft
  • Avoir un rayon d'action permettant de couvrir  650 miles nautique à vitesse de croisière, combattre à 40,000 ft durant 15 minutes à 490 nœuds et rentrer à vitesse de croisière sur 650 miles nautique.
  • Il doit être capable d'opérer par tout temps.
  • Il sera équipé de deux turboréacteurs.
  • Il sera piloté par un équipage constitué d'un pilote et d'un navigateur, sera lourdement armé,  et sera équipé du dernier cri en matière de navigation et d'aide au contrôle du tir.  

 

  • Photo 300 : La presse canadienne en Juillet 1957.
  • Photo 300.1 : Photo présentée à la Faé par AVRO AIRCRAFT LTD (Malton - Ontario) d'un CF-100 maquillé en AX1.
    Il s'agit en réalité d'un Mk.5 du 425 Squadron (#18532). (Voir photo 300.2)
    La photo a été prise le 20 Août 1956 près de St-Hubert (Montréal)
    A noter les extensions d'aile et d'empennage caractéristiques du modèle Mk.5.
  • Photo 300.3 & 300.4 : Le même avion (#18532) présenté aux couleurs du 349 Squadron.
    La photo 300.4 montre le détail du numéro de série sur le panneau de porte de train avant. 

 

- 08 Août 1957 : Arrivée des premiers équipages (11ème Escadrille) à Cold Lake (Canada) qui entament dès le lendemain leur conversion sur CF-100.
Les équipages, au nombre de cinq, sont sous les ordres du Major Henri Cabolet, CO et Navigateur du 11 Sqn.

La composition de l'équipe est la suivante :

 

Maj Henri Cabolet Nav Crew 1
Adj Jan Elen       "
Maj Cyriel "Pepe" Delers   Crew 2
SLt Marcel Degraeve Nav     "
1Lt Daniel "Jimmy" Maere   Crew 3
1Lt Jacques Rousseau Nav     "
1Sgt Rik Nuyens   Crew 4
1Lt Toussaint "Tom" Bouche Nav     "
1Sgt

Jan

Govaerts   Crew 5
Adj Piet Declerq Nav     "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

La conversion débute au N°3 AW(F) OTU (*) de Cold Lake. Trois équipages commencent par 20 hrs de cours sur B-25 Navigation Trainer tandis que les deux autres entament le programme sur simulateur. 

Les vols sur CF-100 Mk.3 commencent le 24 septembre par 20 hrs de vol ( jour/nuit) et sont suivi dès le 11 Octobre de 50 hrs sur CF-100 Mk.4A. (jour/nuit)

Les cours à Cold Lake se terminent le 15 Novembre.  Pilotes et navigateurs font mouvement vers Malton afin d'y recevoir la dernière partie de la formation ; un cours de familiarisation de trois jours  CF-100 Mk.5.
Familiarisation uniquement, car le Mk.5 n'est malheureusement pas encore disponible pour les vols de conversion à cette époque. 

(*) N°3 All Weather (Fighter) Operational Training Unit  

 

 

 

- 25 Août 1957 : Meeting International de Cannes. 

Cannes_1957


Afin de commémorer la libération de Cannes, un meeting international y est organisé.
Plusieurs patrouilles acrobatiques sont présentes, dont le peloton du Cdt de Maere d'Aertrijcke (350 Sqn), peloton "officieux" sans existence reconnue. (*) 
Néanmoins, il remplace à cette occasion les Diables Rouges ; un pilote de la patrouille officielle, le Lt Pierre Tonet étant en incapacité suite à son éjection du 07 Août  (Hunter F4 ID118)

 

(*) La  Cdt Antoine de Maere d'Aertrijcke, CO de la 350ème escadrille, avait constitué suivant la tradition, un peloton "acro" au sein de son escadrille, excellent moyen pour dynamiser ses pilotes.
Durant les années Meteor, plusieurs escadrilles avaient constitué une patrouille acrobatique, et toutes briguaient l'honneur de représenter la Force Aérienne.
Pour couper court aux inévitables controverses, une compétition fût organisée à Beauvechain en Mai 1956. Le verdict tomba : la patrouille des Acrobobs du Major Bladt devenait la seule patrouille officielle de la Force Aérienne. 
Par ailleurs, le Capitaine Yves Bodart, CO de la 4ème escadrille était reconnu comme seul pilote de présentation "Solo".

 

Le départ de Beauvachain est fixé au Vendredi 23 Août, avec une escale technique à Dijon, car les Hunters ne sont pas équipés de réservoirs supplémentaires.
Il est prévu de repartir directement vers Hyères le même jour, un trip qui doit s'effectuer à 40.000 ft, car l'attérrissage à Hyères est prévu avec le minimum fuel.
De violents orages sur la Côte d'Azur forcent alors le peloton à remettre le trip au lendemain.
Le Cdt Tony de Maere et son peloton attérrissent sans encombre à Hyères-Le Palyvestre sur des pistes encore innondées de la veille, le Samedi 24 Août.

 

La constitution de la patrouille belge présente à Cannes ce 25 Août 1957 est donc la suivante : 

Maj Tony de Maere d'Aertrijcke   350 Sqn - CO   Leader   ID61
Capt   Yvan Deprins 350 Sqn   ID**
Lt Michel Jacob de Beuken 350 Sqn   ID30
Lt Edgard   Salteur 350 Sqn   ID**
Maj Yves Bodart 4 Sqn - CO Solo ID56

 

 

 

 

  • Photo 570825-01 : Préparation des avions.
  • Photo 570825-02 : L'équipe à Beauvechain quelques jours avant le meeting.
  • Photo 570825-03 : Le ID27 en route de Dijon à Hyères le 24 Août.
  • Photo 570825-04 : Le reste de la patrouille en route pour Hyères.
  • Photo 570825-05 : L'équipe est photographiée la veille du meeting, le 24 Août, sur la base aéronavale d'Hyères-Le Palyvestre, il sont accompagnés du Maj Yves Bodart, pilote "solo".
    De gauche à droite : Capt Y.Deprins - Cdt T.de Maere d'Aertrijcke (Leader) - Maj Y.Bodart (Solo) - Lt M.Jacob de Beuken - Lt E.Salteur
  • Photo 570825-06 : Une autre photo de l'équipe.
  • Photo 570825-07 & -08 : Le Lt Michel Jacob de Beuken et son avion personnel le ID30 sur la base de Hyères-Le Palyvestre la veille du meeting, le 24 Août 1957.
  • Photo 570825-09 : Le Cdt de Maere d'Aertrijcke et son avion personnel, le ID61 sur la base de Hyères le 24 Août 1957.
    Noter le "pennant" typique du CO sur le côté gauche du cockpit.

 

 

 

- 16 Septembre 1957 : Le Co du 349 Sqn, le Maj Olivier Leclercq se tue à bord du ID-59 au cours d'une mission d'interception contre des F-86 Sabre de la RCAF de Marville. (F)
Au cours de l'interception, il effectue un piqué afin de distancer les F-86, mais malheureusement ne parvient pas à en ressortir et s'écrase dans un bois entre Ocquier et Jenneret (Durbuy) sans avoir réussi à s'éjecter.

 

- 17 Septembre 1957 :  Le Maj Yves Bodart reprend le commandement de la 349 en attendant qu'un nouveau CO soit désigné.

 

 

- Novembre 1957 : Dissolution de la 10ème Escadrille de Chasse de Nuit.

 

- 29 Novembre 1957  : Le SLt Marcel Ginion (349 Sqn) est victime d'une panne hydraulique de son Hunter (ID4), alors qu'il effectue une approche GCA sur la piste 22 ; il s'écrase aux environs de Roosbeek (Tirlemont). 

 

- Décembre 1957 : Les pilotes belges n'ayant aucune expérience du convoyage transatlantique, il est décidé que le transfert des avions sera effectué par des équipages canadiens lors d'une série de vols appelés "Jump Moats".

 

- 5 Décembre 1957 : L'opération "Jump Moat I" est lancée.
Un premier lot de quinze CF-100 est convoyé par des équipages canadiens (428th & 410th Squadron) depuis la base d'Uplands (RCAF - Ottawa - Ontario)  jusqu'à la base canadienne de Marville (France).
Quelques jours plus tard, les CF-100, arborant encore les cocardes de la RCAF, sont acceptés par les pilotes belges qui prennent dès lors le relais jusqu'à Beauvechain.
Les 5 premiers "Canuck", y atterrissent le 17 décembre (1).
Les 5 suivants arrivent le lendemain, le 18, (2) suivis par 4 autres le 19 décembre (3).
Le dernier CF-100 du premier lot est livré le 20 décembre 1957 (4).
Ces avions sont les premiers chasseurs Tout Temps de notre Force Aérienne. L'alerte (QRA/IAF) sera désormais également assurée la nuit.

 

 

La 11ème Escadrille de Chasse est la première de Beauvechain à être convertie sur ce type d'avion dès le mois suivant.

 

 

  • (1) 17 Décembre 1957 : AX1   - AX4  -  AX6   - AX8 -   AX13.
  • (2) 18 Décembre 1957 : AX2   - AX3  -  AX7   - AX14 - AX18.
  • (3) 19 Décembre 1957 : AX5   - AX9  -  AX10 - AX19.
  • (4) 20 Décembre 1957 : AX12.

 

  • Photo 310 : Le premier lot de CF-100 sur le flight de la base de Uplands (Ottawa), avant le décollage du 5 Décembre 1957.
    L'avion à l'avant plan est le 18702 qui deviendra bientôt AX18.
  • Photo 310.1 : Arrivée du CF-100 portant le RCAF serial 18687 le 18 décembre 1957.  Il volera dès le 20 décembre sous son immatriculation définitive : AX3.

 

- 4 décembre 1957 : Le Maj Humbert d'Oultremont relève le Maj Y.Bodart et prends les commandes du 349 Sqn.

- 20 décembre 1957 : Cérémonie protocolaire célébrant l'acceptance officielle des CF-100 par la Force Aérienne.

La cérémonie a lieu sur la plateforme de la "Maintenance Périodique" au sud de la base, non loin des premières installations de la 11ème Escadrille.

L'atterrissage des CF-100 est suivi de la présentation des équipages aux personnalités américaines, canadiennes et belges.

A la tribune officielle figurent :

  • MM.Freud et Olds de l'Ambassade des Etats-Unis 
  • Le Brigadier Général Fitch, Chef du groupe d'assistance mutuelle
  • Le Colonel Bender, Attaché de l'air des U.S.A.
  • Le Wing Commander Cameron, Attaché de l'air du Canada 
  • Le Lieutenant Général Parcus, Chef d'Etat-Major de la Force Aérienne des Etats-Unis en Europe
  • L'Air Vice-Marshal Dodwin, commandant de la 1ère division aérienne canadienne.

La Force Aérienne Belge est entre-autres représentée par :

  • Le Général Aviateur Burniaux, Chef d'Etat-Major de la Force Aérienne.
  • Le Général Aviateur Van Rollegem
  • Le Colonel Aviateur Donnet
  • Le Général Buisseret
  • Le Lieutenant-Colonel Van Eeckhout, commandant du 1Wing de Chasse.

La cloture de la cérémonie est précédée d'une remise de diplômes : d'abord aux instructeurs canadiens qui ont formé les spécialistes (ils sont conduits par les Squadron-Leaders Evans et Seyers, le Flight-Lieutenant Mac Namara et le Warrant Officer Moyler de la base de Zweibrücken en Allemagne) et ensuite aux deux officiers et quatorze sous-officiers belges qui ont suivis les cours techniques à Zweibrücken.

 

 

  • Photo 315 : Arrivée du AX1 sur la plateforme. En arrière plan, le hangar du 350 Sqn (H2) au Nord de la base.
  • Photo 315.1 : Le CO du 11 Sqn, le Maj Henri Cabolet (au bas de l'échelle) est suivi du Maj Cyriel Delers.
  • Photo 315.5 & 315.6 :
    Les cinq premiers équipages de la 11ème Escadrille réceptionnent officiellement le dernier des quinze CF-100 du squadron (AX12) ce 20 décembre 1957.

    De gauche à droite :

    Maj Henri Cabolet Nav CO 11 Sqn
    Maj Cyriel Delers   Off OPS
    1Lt Tom Bouche Nav  
    1Lt Jacques Rousseau Nav  
    1Lt Jimmy Maere    
    SLt Marcel Degraeve Nav  
    Adj Piet Declercq Nav  
    Adj Jan Elen    
    1Sgt

    Jan

    Govaerts    
    1Sgt Rik Nuyens    












 

 

1958  

 

 - 20 Janvier 1958 : Conversion de la 11ème Escadrille de Chasse de Nuit,  supervisée par les équipages formés au Canada.

 

 

  • Photo 580120-02 : 1 Septembre 1958 - Adj Firmin Carpels (Navigateur) et 1Sgt Jan Govaerts (Pilote) posent devant le seul CF-100 (AX3) spécialement décoré au couleurs du squadron pour les vols de démonstration.
  • Photo 580120-03  : CF-100 AX12 (11ème escadrille) en maintenance.
  • Photo 580120-04 : De gauche à droite : 1SM Raymond VLAEMINCK (tech Mot) - Adjt 1° Classe Fernand VAN HAUTEM (Chef Hangar) - Adjt Albert BAUWENS (tech Elect).

 

 - 7 Mars 1958 : Débutée le mercredi 5 mars, l'opération "Jump Moat II" se termine ce vendredi par l'attérrissage à Beauvechain de 16 CF-100, qui vont permettre au 349 Sqn d'entamer sa conversion sur le nouveau chasseur.
Ici aussi, les "Canuck's" sont convoyés par des équipages canadiens du 410th & 428th Sqn lors d'un vol transatlantique de quelques 3250 nm (6000 kms) en trois étapes, qui les amène successivement depuis la base RCAF Station Uplandsjusqu'au 1Wing de Chasse, via Goose Bay (RCAF - Canada) et Keflavik. (USAF - Islande)

 

 

Jumpmoat_II_Route_Map

  •  Carte itinéraire (Route-Map) originale du Cpt WM "Turbo" Tarling (428th Ghost Sqn) qui participe à l'opération Jump Moat II à bord du CF-100 s/n 18717 (AX-33).
  • Le premier point de contrôle se trouve à Cape Harrison. Afin d'aider les équipage à naviguer en plein océan, 5 avions de sauvetage & recherche maritime (SAR) équipés de "Radio Beacon" orbitent aux positions AA - AB - AC - AD - AE, tandis que 2 navires OSV (Ocean Station Vessel) sont positionés en OSV "B" et OSV "A".
  • Les avions convoyés lors de l'opération Jump Moat II sont les suivant :  Entre ( ) les futures codifications BAF. 

     
18699 > (AX15) 18700 > (AX16) 18701 > (AX17) 18704 > (AX20)
18705 > (AX21) 18706 > (AX22) 18707 > (AX23) 18708 > (AX24)
18709 > (AX25) 18710 > (AX26) 18711 > (AX27) 18712 > (AX28)
18713 > (AX29) 18714 > (AX30) 18716 > (AX32) 18717 > (AX33)

 Voir dans les Appendices pour un récit détaillé de cette opération, relaté par le F/O Turbo Tarling.

 

- 13 Mars 1958 : Dernières heures de vol sur Hunter pour le 349 Sqn

 

- 17 Mars 1958 : Les navigateurs arrivent et les cours commencent , la 349ème Escadrille entame sa conversion sur CF-100, sous le contrôle de de la 11ème Escadrille.

 

- 02 Avril 1958 : Le premier pilote du 349 Sqn est laché solo sur CF-100. La 349 devient à son tour une unité de chasse "Tout Temps"

  • Photo 5804-01 : Le CO du 349 Sqn, le Cdt d'Oultremont accompagné des pilotes et navigateurs de son escadrille.
  • Ci-contre, le fichier d'identification : 349SqnCF-1001958.pdf

 

- 30 Avril 1958 : Le 350 Sqn effectue son dernier vol sur Hunter F4.
Le squadron, et son CO, le Maj Tony de Maere d'Aertrijcke, est a cette occasion accompagné du Lt Col Albert Van Eeckhoudt (Base CO), et du Lt Col Louis Lecomte (OSN).
Les douze Hunter terminent cette ultime sortie par un survol de la base en formation.

  • Photo 580430-01 : Le CO du 350 Sqn, Tony de Maere d'Aertrijcke et son squadron, accompagné du Chef de Corps, (Lt Col A.Van Eeckhoudt) et de l'OSN (Lt Col L.Lecomte) (30 Avril 1958)
    Ci-dessous, le fichier d'identification .pdf

  pdf350SqnCrew02.pdf

  • Photo 580430-02 : Hunter F4 ID27  - Avion personnel du Lt François Jacobs
     Photo prise le 30 avril 1958.
  • Photo 580430-03 : Hunter F4 ID30 - Photo prise sur la plateforme Ouest du hangar H2.
    (Voir également la photo 5809-03 un peu plus bas à l'époque du CF-100) 

 

- 10 Mai 1958 : Arrivée des premiers CF-100 au 350 Sqn.
Parti de Malton dans le courant du mois de Mars, ils tout d'abord sont regroupés à RCAF Station Uplands avant d'être transférés en groupe directement vers Beauvechain. Ici aussi, le transfert est confié à des équipages canadiens.

  • Photo 339.90 et 339.91 : Arrivée des premiers CF-100 au 350 Sqn. (Nord de la base - Hangar H2)
    A noter l'atelier en arrière plan de la photo 339.91 qui sera baptisé MG2, car c'est là-bas que seront effectuées les réparations et révisions du Fire Control System du CF-100. (FCS Hughes MG-2)   (Voir plus bas pour plus d'infos)
  • Photo 339.92 : Les équipages canadiens accueilli par le 350 Sqn.
    De gauche à droite : F/O Palmer "Tiny" Wenaas (RCAF), Maj Tony de Maere d'Aertrijcke (CO 350 Sqn), F/O John Kuzyk (RCAF), Navigator xxx,  (RCAF), Maj xxx (BAF), Navigator xxx (RCAF).
  • Photo 339.93 : Le CO du 350 Sqn, le Maj Tony de Maere d'Aertrijcke en conversation avec le S/L (Squadron Leader) Frank Greenway du 428th Sqn.   

 

   

- 19 Mai 1958 : Le 350 Sqn débute sa conversion par les cours au sol jusqu'au 10 juin.

 

. 

- 27 - 28 - 29 Juin 1958 : Meeting Des Nations à Bierset.

 

Meeting des Nations 1958

 


En cette année de l'Exposition Universelle, la Force Aérienne décide de mettre sur pied un meeting international d'une envergure jamais atteinte.
Douze pays de l'O.T.A.N y participent avec leurs meilleurs pelotons acrobatiques.

C'est une foule estimée à plus de cent mille personnes, qui envahi le plateau de Bierset le dimanche 29 Juin.
Le meeting débute dès quinze heures, à l'instant où SM le Roi Baudouin prend place dans la tribune officielle, par le passage en "rase-mottes" de huit F-84F Thunderstreaks, tandis que trois RF-84F Thunderflash photographient le champs d'aviation.

La RCAF défile ensuite avec 12 chasseurs (CF-100 & F-86 Sabre Mk.6) issus de la 1ère division aérienne canadienne. (Europe), elle est suivie de la Turquie qui se présente au dessus de la plaine liégeoise avec douze F-84G Thunderjet issus d'un escadron de l'Armée de l'Air turque.

S'ensuit la première patrouille acrobatique ; la Grèce présente une patrouille constituée de quatre F-84G Thunderjet commandée par le Capt John StilianakisThe Aces Four.

Le Danemark fait un passage simultané de deux escadrons scandinaves : huit F-84G Thunderjet, et huit F-86F Sabre.

Le Portugal et sa célèbre patrouille de l'Armée de l'Air, opère à cette occasion pour la première fois en dehors du Portugal.
Les "Dragoes" volent sous la conduite du Capt Gualdino Moura Pinto et présentent une formation constituée de quatre F-84G Thunderjet.

L'Adj Janssens, de l'EPE (Ecole de Pilotage Elementaire) présente ensuite le Stampe SV-4B dans un Solo acrobatique.

La RAF est évidemment présente, outre la présentation en solo du Bomber Command d'un Vickers-Armstrong "Valliant" & d'un A.V. Roe "Vulcan", les célèbres Black Arrows, du Fighter Command font une présentation très remarquée.
Les Black Arrows, et leurs neuf Hunter Mk 6. dans leurs robes noires, couleurs du No 111 Sqn RAF (Treble One) depuis sa création, évoluent sous les ordres du Sqn Ldr Roger Topp.

L'Armée de l'Air Italienne délègue sa patrouille acrobatique : Les Diavoli Rossi. Elle est commandée par le Capt Mario Squarcina et est composée de cinq F-84F Thunderstreak.

La Luftwaffe fait un passage avec huit F-84F Thunderstreak.

La France présente au Meeting des Nations quelques appareils récents choisis parmi les derniers nés de l'industrie aéronautique française.
Parmi les appareils d'entraînement, l'Armée de l'Air nous présente le Fouga C.M. 170 Magister, biréacteur léger biplace en tandem d'entraînement équipé de deux réacteurs Turbomeca Marboré II. Le Fouga Magister est le premier appareil d'entrainement à réaction construit dans le monde.
Dans la catégorie des chasseurs, le Marcel Dassault Supermystère B2, supersonique en vol horizontal, nous est présenté pour la première fois en Belgique.

La US Navy nous présente quelques-uns de ces meilleurs appareils embarqués, dont le North American FJ-3 Fury descendant direct du F-86 Sabre, le Douglas A-3D Skywarrior, le Mc Donnell F3H Demon, le Douglas A-4D Skyhawk, et le Chance Vought F8U Crusader.

Vient ensuite la patrouille acrobatique belge représentée par la formation renommée du Maj Bladt du 7ème Wing de Chasse.
Le Lt Piet Tonet, absent depuis son éjection du 07 Août 1957, est de retour au sein de la patrouille qui est désormais constituée de cinq Hunter F.4
L'équipe est ainsi composée de cinq pilotes, dont un de réserve :

 

Maj Robert "Bobby" Bladt Leader
Capt Ivan Deprins Nr.5 - Ailier gauche
Lt Piet Tonnet Nr.3 - Ailier gauche

1Sgt

François Bodart Nr.2 - Ailier droit
1Sgt

René

Doumont Nr.4 - Ailier droit

 

 

 

 

 

 


On y voit également, pour la première fois en Europe, le Lockheed F-104 Starfighter, détenteur depuis peu de records du monde de vitesse et d'altitude. (*)

  • Photo 580627-02 : Les pilotes d'essai Lockheed : De G à D : Capt Walter "Walt" Irwin, Capt Irvin J.Smith, 1Lt Joseph "Joe" Powers.
  • Photo 580627-03 : SM le Roi Baudouin est présenté à la délégation US.
    The G à D : Lt Gen Frans Burniaux (Chef d'Etat Major de la FAé), SM le Roi Baudouin, Mr le Ministre de la Défense Nationale Arthur Gilson, Lt Gen Raymond Dinjaert (Aide de Camp de SM le Roi Baudouin)

 


(*)  Le 07 Mai 1958, le Maj Howard C. "Scrappy" Johnson (USAF) à bord du YF-104A (55-2957) a atteint l'altitude record de 91,246 pieds (27.811 m) à la verticale d'Edwards AFB.
     Le 16 Mai 1958, le Capt Walter W.Irwin (USAF) à bord du YF-104A (55-2969) a établi un record de vitesse de 1404,19 mph (2260 km/h) sur un circuit de 15/25 kms à Edwards AFB.


Le meeting se cloture par un Fly-Pass constitué de 40 chasseurs (*) dont 12 CF-100 du 349 Squadron.

(*) 12 Avro CF-100 - 12 Hawker Hunter - 12 F-84F Thunderstreak - 4 RF-84F Thunderflash. 


 

- Septembre 1958 : Les derniers Hunter sont retirés de l'effectif.

 

 

- 15 Septembre 1958 : La 350ème Escadrille est déclarée opérationnelle sur CF-100.

  • Photo 5809-01        : Une vue aérienne du hangar H2 abritant le 350 Squadron. Le dispersal des pilotes est bien visible face au hangar.
  • Photo 5809-02         : Le parking de l'escadrille 350 avec en arrière plan l'atelier de maintenance du matériel RADAR aéroporté de la chasse de nuit, puis de la Chasse Tout Temps.  Cet atelier sera baptisé "MG-2" (voir ci-dessous)
  • Photo 5809-04          : Pilote : Bernier Henry "strappé" par Desmet Emiel - Navigateur :  Huggenberger Freedy "strappé" par ***
  • Photo 5809-05 & 5809-06 : Bernier Henry et Huggenberger Freddy .
  • Photo 5809-07 & 5809-08 : Deux mécanos (Gaby Bonlaron & Louis Simal) dans ce CF-100 du 350 Sqn. Ici aussi on peux distinguer le "dispersal" à l'arrière-plan, face au hangar (H2 ).
  • Photo 5809-09           : Trois techniciens de la 350 à l'ouvrage sur le train gauche d'un CF-100.
                                         Gaby Bonlaron, à l'extrème gauche, observe la manoeuvre. 

 

- Septembre 1958 : Le 1Wing de Chasse devient le 1Wing de Chasse Tout Temps.

 

Le CF-100 est en effet le premier chasseur "Tout Temps" de notre Force Aérienne. Il est équipé d'un Fire Control System (Système de gestion de l'armement) version MG-2 de Hughes.
Le système Hughes MG-2 est un système aéroporté tout temps constitué d'un radar et d'un ordinateur de tir destinés à détecter et  pister des cibles volantes, pour ensuite lancer automatiquement les roquettes équipant le CF-100.
Ce système est la dernière version de Hughes et comporte certaines facultés de contre-mesures. Le gouvernement US sera par ailleurs très réticent à l'idée de le vendre à un pays autre que le Canada.

Auparavant, le type d'attaque conventionnelle d'un chasseur vers un bombardier se faisant habituellement par l'arrière et était appelée "Tail-chase"  ou "Pursuit Curve Method"
Les deux diagrammes ci-dessous illustrent la première méthode, ainsi que les trois phases d'une attaque portée par un CF-100 de type "Lead-collision" au moyen du Fire Control System MG-2.

 

  

- 30 Décembre 1958 : Le Maj William Ongena prend le commandement du 350 Sqn.

 

 

 

1959

 

 - Janvier 1959 : Des troubles éclatent dans notre colonie, le Congo Belge. Les premières manifestations éclatent à Léopoldville notamment.
Après une répression et un retour au calme, les autorités politiques décident de mettre sur pied une mission d'intimidation ayant pour but de démontrer la capacité de notre aviation militaire à intervenir rapidement au Congo. 

 

- 23 Mars 1959 : Deux équipages CF-100 sont envoyés dans une escadrille opérationnelle de la RCAF afin d'y recevoir une formation pratique de tir.
Ils s'entrainent dans un premier temps au "camera-shooting" au 445 Squadron de Marville (F) jusqu'au 3 Avril.
Dans le même temps, le Cpt Marcel Vanderstockt et le Cpt Georges Wijnen, destinés à devenir instructeur de tir, participent à une formation au sein de la RCAF à Decimomannu (Sardaigne)



- 04 Avril 1959 : A l'occasion du dixième anniversaire de l'OTAN, un CF-100 du 349 Sqn participe au défilé aérien au dessus de la ville de Mainz. (Francfort)
Le fly-pass est ouvert par une formation en "V" de sept avions différents pilotés par des équipages issus de sept différents pays. (Canada - Allemagne de l'Ouest - Pays-Bas - France - Angleterre - Belgique - USA).
C'est la première fois que des pilotes OTAN se réunissent au sein d'une seule formation.
Les avions sont auparavant regroupés sur la base USAF du 36TFW de Bitburg.

  • CL-13 - Sabre - RCAF
  • F-84F - Thunderstreak - Luftwaffe
  • F-86K - Sabre - RNAF
  • Dassault - Mystere IVA - Armée de l'Air
  • Hawker Hunter - RAF
  • CF-100 - 349 Sqn - BAF
  • F-100 - 22nd TFS - USAF

 

 

- Juin 1959 : Echange d'escadrille entre le 11Sqn et le 423 RCAF Squadron de Grostenquin.


- 04 Juillet 1959 : Prétextant la célébration du 10ème anniversaire de la création de la base de Kamina, quatre CF-100 sous le commandement du Maj Cyriel Delers, CO de la 11ème Escadrille, quittent le 1 Wing afin de ralier notre colonie.
Il sont appuyés de deux C-119 du 15 Wing, dotés de réservoirs supplémentaires.
Ils attérrissent à Léopoldville le 6 Juillet. Plusieurs vols de démonstration et de représentation sont effectués au dessus de plusieurs villes du Congo, provoquant un vif émoi parmis la population indigène.
 Voir appendices pour un article détaillé de cette opération.

 

 

- 30 Juillet 1959 : Premier crash fatal en CF-100 pour le 1Wing et le 349 Sqn.

L'AX-34 (#18718) perd une partie de son empennage et d'une aile après avoir effectué une violente ressource.
L'équipage, constitué du 1Sgt Louis Theys et du Cpt Nav Albert Meerschaut s'éjectent, mais trop bas pour survivre.

 

- 04 Août 1959 : Atterrissage manqué pour l'AX-07 du 11 Sqn.

Durant un vol de nuit, l'équipage du AX-07 (11 Sqn) effectue des approches multiples sur la piste principale de Beauvechain.
Au cours de la dernière approche GCA, le pilote notifie le contôleur que cette dernière approche sera suivie d'un Full Stop Landing. La check-list est répétée une fois de plus, mais le pilote oublie toutefois de sortir son train d'atterrissage.
L'avion se pose sur le ventre, à la grande surprise de l'équipage. Ce dernier, constitué du pilote Wim Vercammen et du navigateur J.Tayart de Borms est indemne.
Le AX-07 sera réparé et revolera jusqu'à ce qu'il soit retiré de l'inventaire, en Octobre 1964.
 



 

 

La suite :1° Wing : 1960 - 1964  

 
 
 
 
 

Copyright © 2012 sergebonfond.be