JoomFish language selector

English (UK)Français (FR)
 



Les cours commencent.

Dans le courant de la première semaine, nous recevons une première partie de notre uniforme, ainsi que notre programme de cours.

Notre uniforme est composé de deux tenues principales distinctes, le "Battle Dress" ou BD, et le "Service Dress".

Le Battle Dress sera porté durant la semaine de cours, il est composé d'un ensemble pantalon, chemise, veste courte et béret. Le BD se porte avec les chaussures de ville, ou avec les bottines de combat ; les "Combat Shoes".

Le Service Dress est notre tenue de sortie, et est portée obligatoirement lorsque nous partons en permission. Elle se compose d'un ensemble pantalon, veste longue, et képi, avec le même type de chemise et de cravate que pour le BD. Dans ce cas, la chaussure de ville est de rigueur.

Ultérieurement, nous serons convoqués l'un après l'autre pour passer dans les mains d'un couturier bien connu de l'époque, (Marvan) qui retouchera chaque Service Dress selon nos propres mensurations.

Les deux tenues comportent des éléments distinctifs tels que les grades, et écussons. Pour ce qui est du premier, nous débutons avec le grade de "Soldat", donc aucune "latte" pour le moment. 

Chaque épaulette est dotées d'une petite bande de tissu blanc indiquant que nous sommes CSOC ; c'est à dire Candidats Sous-Officer de Carrière

L'écusson de l'Ecole est un badge dont le motif est basé sur l'emblème de la Royal Air Force (Belgian) Technical Training School. 

 

Badge Ecole Technique02 

 

Rentrer pour le week end en tenue militaire sera un peu gênant au début, mais le "contrôle qualité" que l'adjudant de quartier nous imposera au corps de garde sera l'assurance de la présentation d'une tenue impeccable. En cas de "non conformité", ce sera le retour aux quartiers et la permission sera suspendue. Durant les nombreux voyages en bus et en train effectués pour regagner mon domicile,  je n'essuierai jamais de remarques ou de moqueries ; bien au contraire, les regards que l'on me portera seront plutôt admiratifs... Le prestige de l'uniforme sans doute... !

 
Notre programme de cours est organisé sur une semaine comportant 40 heures de prestation. Ces quarante heures sont réparties sur les matières suivantes :

  • 25 heures de Mécanique.
  • 5 heures d'Electricité
  • 7 heures d'Instruction Militaire
  • 3 heures de Sport

 

 Le cours de Mécanique comprend :

  • Aérodynamique : Etude de la mécanique de vol des avions et des engins à voilures tournantes (hélicoptères)
  • Mécanique des fluides : Etude des écoulement subsoniques, soniques et supersoniques.
  • Moteurs : Etude théorique du moteur à pistons et du turboréacteur.
  • Mécanique appliquée : Etude de tous les accessoires autres que moteur utilisés sur avions ou hélico. (pompes, vérins, embrayages etc)
  • Pratique : Démontage, remontage, réglage d'éléments faisant partie d'un moteur ou d'un avion.

 

 

Le cours d'Electricité reprend : 
 
  • Les bases fondamentales de l'électricité en courant continu et en courant alternatif.
  • Les bases de l'électromagnétisme.
  • Etude théorique du fonctionnement de la batterie, de la génératrice, de l'alternateur, et du moteur électrique à courant continu et alternatif.

 

 

L'instruction militaire comprend les matières suivantes : 

  • Règlementation militaire : Etude des différents règlements.
  • Armement : Etude du fonctionnement théorique et pratique des différentes armes du soldat. (Fusil, Pistolet, Grenade etc...)
  • Tactique : Etude de tout ce qui touche à la survie du soldat, c'est à dire le camouflage, la protection NBC (Nucléaire - Bactériologique - Chimique), les différents types de progressions sur le terrain etc...
  • Drill : La marche en peloton, le défilé en peloton, le commandement d'un peloton.

 

 

Le sport est à l'armée est évidemment incontournable, et tout échec aux épreuves de condition physique est également éliminatoire. 

Ces épreuves comprennent les exercices suivants : 100 mètres, lancer du poids, saut en hauteur, équilibre à la bomme,  saut en longueur, tractions, et 1000 mètres. Les candidats sous- officier devront réussir ces épreuves avant les examens du mois de décembre. Les trois heures de sport hebdomadaires seront dès lors mises à profit pour parfaire notre condition physique afin d'être en mesure de réussir les tests le moment venu.

 

Nous resterons "candidats sous-officier " de carrière jusqu'à notre nomination au grade de Sergent. Nous devrons pour ceci réussir tout d'abord l'examen de première phase  en juin 1979, (à l'Ecole Technique) et ensuite l'examen de seconde phase, qui sera en réalité notre stage en escadrille. Deux petites bandes blanches cousues sur les épaules de notre uniforme nous différencieront des sous-officiers nommés dans le grade.

Note: Certains cours techniques sont donnés dans une classe commune, regroupant la classe A2-76-1F (les élèves A2 sortant),  et notre classe (A2C-78-12F).

Les élèves A2 sortant sont aux nombre de quatre. (Ils ont débutés à 32 en 1976).

 

1. BAUDE Daniel Force Aérienne
2. BORMANN Helmut Force Aérienne
3. GUIOT Daniel Force Terrestre - Aviation Légère
4. WATRELOT Jean Force Aérienne

 

 

 

 
 
 
 
 

Copyright © 2012 sergebonfond.be