JoomFish language selector

English (UK)Français (FR)
 

 

  • L'histoire de la base de 1965 à 1969.
  • Le 1Wing participe à l'Air Defence Competition (AFCENT)
  • Trophée Guynemer et Huddleston remportés par le 1Wing de Chasse Tout Temps (AFCENT ADC)
  • Les "Slivers"
  • SM le Roi Baudouin vole en TF-104G.

 

 

 

1965

 

- Janvier 1965 : Premier "Tac Eval" (*) du 1Wing.

(*)  Les Tac Eval  (Tactical Evaluation) sont des évaluations tactiques conduites par les autorités militaires de l'OTAN. Elles ont pour but de jauger la capacité d'un Wing à mettre en oeuvre 70 % des moyens "avions" dans les délais impartis, la rapidité de réaction des équipages d'alerte, la compétence des pilotes dans l'exécution de leur mission, l'efficacité de l'échelon de support dans son appui logistique aux opérations et les capacité de la base de continuer à opérer sous le coup d'attaques ennemies tant aériennes que terrestres.

Elles deviennent systématiques pour le 1Wing après la conversion sur F-104G et se répètent en moyenne tous les 18 mois.

 

- Janvier 1965 : Livraison des premiers TF-104G biplaces. Le transfer est effectué depuis les installations Lockheed dans des Canadair CL-44 (swing-tail) de la compagnie Flying Tiger Line. (*)

 

(*) Compagnie cargo américaine crée par Robert Williams Prescott, ancien membre de l'AVG (American Volunteers Group) et travaillant essentiellement pour le compte de l'armée américaine. L'AVG était un groupe de pilotes de chasse américains recrutés en 1941 par Claire Lee Chenault, lui même recruté par Chang Kaï Chekafin de repousser les japonais ayant envahis la chine dès 1937. Bob Prescott  donnera à la compagnie cargo, le nom de l'escadrille légendaire de Claire Lee Chenault : Les Tigres Volants, ou "Flying Tigers"

 

Les vols de validation (acceptance flights) sont effectués en Mai et Juin 1965 par le Capt Bosman (Pilote essai/Maintenance) et le Capt Janssens (Commandant Flight TF) pour le FC01 et par le Capt Bosman et le Capt Defays pour le FC02 & FC03.

 

  • Photo 6501-01 & 6501-02 : Le FC02 alors qu'il porte encore une immatriculatin provisoire FG-105. (Début Mai 1965)
    L'acceptance flight est effectué le 14 Mai 1965 par les Capt Bosman et Capt Defays.
    En arrière plan, le FX13 livré au 1Wing (350 Sqn) le 17 Octobre 1963.
  • Photo 6501-03 : Le FC03 alors qu'il porte encore une immatriculation provisoire FG-106.
    L'acceptance flight est effectué le 21 Juin 1965 (Bosman - Defays)
    A noter l'absence de canon sur la version biplace  
     

- Juin 1965 : Suite à la livraison des premiers TF-104G, le Flight de Conversion F-104 est créé.

Les futurs pilotes du Strafighter sont désormais formé au sein d'une structure de conversion purement nationale, la partie théorique étant assurée par l'Ecole Technique de Saffraanberg.
Jusque là, la formation pratique se faisait à la Waffenschule 10 de Jever (D), tandis que la formation pratique était donnée à Twenthe (NL).

Le Capt Xavier Janssens, qui a prit le Flight en main dès l'arrivée du premier TF en Janvier 1965, en est le premier commandant.  



- 14 - 18 Juin 1965 : Premier échange d'escadrille pour le 350 Sqn et le F-104G.

 

350 Squadron_RAF_034 Stormo AM Grosseto03

 

L'échange à lieu avec le IX Gruppo (Groupe) du 4° Stormo (Wing) de Grosseto, équipé de F-104G depuis Avril 1963. (*)
La piste de Grosseto étant en cours de réfection, c'est à Cameri, base de redéploiement de Grosseto, au Nord de Milan, que se posent les quatre F-104G belges, sous le commandement du Cpn René Blanchart.
Six pilotes font le déplacement, dont : Cpn Georges d'Hert,  Philippe Vereecke,  Adj Thierry Grisard

- 15 Juin 1965 : Le CO du 350 Sqn, le Maj G.Castermans rend visite au IX Gruppo (FX35), il est accompagné de l'OSN du 1Wing, le Col Marcel Legrand.

 

- 09 - 18 Juillet 1965 : Le 350 Sqn accueille quatre F-104G du IX Gruppo, et un C-119 transportant le personnel d'assistance technique et son matériel.

 

 (*)

Le blason du 4°Stormo Caccia représente un cheval cabré blanc sur fond noir, dont la tête est surmontée d'un noeud de Savoie et d'une couronne ducale, en l'honneur du D''Amédée de Savoie-Aoste.
Le duc d'Aoste est en effet à l'origine de l'approbation de l'insigne, à l'époque où il était Commandant du 4° Stormo Gorizia. (01/05/1933 - 28/03/1934)

Le Cavallino Rampante était initialement l’emblème personnel d’un as italien de la première guerre mondiale : Francesco Baracca.
Etant passionné d’équitation durant sa jeunesse, Francesco débuta sa carrière militaire à la cavalerie avant de passer à l’aviation.
Il fera peindre cet emblème sur son avion, en souvenir de cette époque.
A partir de Mai 1933, le Cheval Cabré représentera le 4°Stormo, ainsi que les differents groupes le constituant ( IX Gruppo - X Gruppo - XII Gruppo)
 


  

  • Photo 6507-08 : A noter le cheval cabré noir dans un nuage blanc qui décore le stabilisateur vertical des F-104G du 4°Stormo, en rappel du Cavallino Rampante original de Francesco Baracca.
  • Photos 6507-10 & 6507-11 : Echange de blasons entre le IX Gruppo et le 350 Sqn.
  • Photos 6507-13 & 6507-14 : Visite du Commandant du 4°Stormo, le Col Pilota Francesco Terzani à bord d'un TF-104G du XX Gruppo.
    L'OSN du 1Wing, le Col Marcel Legrand ainsi que le CO de la 350, le Maj Georges Castermans assistent au départ du Col Terzani

 

- 16 Juillet 1965 : Le Maj Jean-Pierre P. Jacques prend la relève du Maj W.Ongena et devient CO du 349 Sqn.

 

- Septembre 1965 : Le 1Wing de Chasse Tout Temps participe pour la première fois à l'AFCENT Air Defence Competition. Elle y défend  les couleurs du secteur 2 de la 2ATAF

L'AAFCE (Allied Air Forces Central Europe) formé en Avril 1951, est à cette époque sous le commandement de l'Air Chief Marshall Sir Edmund Huddleston , et est basé à Fontainebleau. Depuis plusieurs années, il organise une compétition internationale de tir récompensée par le fameux Trophée Guynemer, offert par la compagnie Dassault. Les Belges ont déjà participé sur Hunter à cette compétition, essentiellement constituée d'épreuves de tir aérien sur cible remorquée et de ce qu'on appelle du "cine weave" , c'est-à-dire la poursuite d'objectifs et tirs simulés filmés à la cinémitrailleuse. Du fait du changement de types d'avions dans les différentes forces aériennes, passage au F-104G, au F-102, au Lightning ou au Mirage III, cette compétition opposant jusque là Hunter, Meteor, Sabre, etc. n'a plus le même sens. L'Etat-Major d'AFCENT décide d'en faire désormais une compétition de tir aérien (Air Firing Competition 1958 -1962) (*)

 

(*) Le Système de Défense Aérienne de l'Europe INADS (Integrated Nato Air Defence System) est mis sur pied dans les années 50, en réponse au développement des bombardiers soviétiques à long rayon d'action.

 

Depuis 1955, la Défense Aérienne de l'Europe est divisée en trois zones alliées distinctes :

 

1. AFNORTH Nord de l'Europe Norvège - Danemark - Judland.
2. AFCENT Europe Centrale Hollande - Belgique - France - Allemagne. (Luftwaffe, USAF, RAF)
3. AFSOUTH Sud de l'Europe Italie - Grèce - Turquie.

 

 

L'AFCENT est lui-même divisé en quatre secteurs de Défence Aérienne :

 

Dans la 2ATAF (Allied Tactical Air Force) :

- Secteur 1. Bases de :               - Leeuwarden (NL)                 - Soesterberg USAF (NL)   - Witmundhaven (GE)
  Stations Radar de :   - Nieuw-Milligen (NL)              - Den Helder (NL)             - Brockzetel (GE) 
- Secteur 2. Bases de :                - Beauvechain (BE)               - Gutersloh RAF (GE)
  Stations Radar de :    - Glons & Semmerzake (BE)  - Uedem & Auenhausen (GE)

 

Dans la 4ATAF :

- Secteur 3. Base de :                  - Bitburg USAF (GE)
  Station Radar de :      - Giebelstadt (GE)
- Secteur 4. Base de :                   - Neuburg (GE) - Dijon (FR)
  Station Radar de :       - Drachenbronn (FR/GE) et Mestetten (GE)

 

 

L'INADS est commandé et contrôlé par le SACEUR (Supreme Allied Commander Europe), dont l'Etat-Major international est le SHAPE (Supreme Headquarters, Allied Powers Europe).

Le déclenchement d'alerte d'attaque aérienne sur l'Europe de l'Ouest est fournie par les équipements du NADGE (Nato Air Defence Ground Environment), une chaîne de radars qui s'étend du nord de la Norvège jusqu'à l'est de la Turquie.

 

Des représentant de tous les pays intéressés, parmis lesquels figure le Maj G.Castermans, sont réunis au sein d'un groupe de travail pour définir les nouvelles règles de la compétition, basées sur l'interception. Trois phases ont été retenues : une phase en subsonique de jour, une phase en supersonique de jour et une phase en subsonique de nuit ; avec chaque fois : scramble, interception, retour. 

Le Maj Castermans , commandant de la 350ème Escadrille est désigné comme chef d'équipe du secteur 2 (Pilotes et controleurs).
Cette équipe est composée de pilotes de Beauvechain (349 & 350 Sqn), et de contrôleurs du Control Reporting Center (CRC) de Glons ; station radar faisant partie des quatre sites NADGE du 2ATAF.  Le centre de contrôle de Glons étant à cette époque en pleine reconstruction, les contrôleurs, dirigés par le Cdt Ronny Velthof (ancien navigateur sur CF-100) opèrent pour la circonstance à partir de CRC Uedem en Allemagne. 

Pour la compétition, les pilotes sont en alerte au sol sur l'ORP (Operational Readiness Platform) ; parking se trouvant à chaque extrémité de la piste. Lorsque les contrôleurs en alerte voient arriver l'ennemi sur leurs écrans, ils déclenchent le "scramble".   Dans un temps minimum, les pilotes doivent alors grimper dans leur avion, se strapper, démarrer, aligner la plate-forme, faire les checks minimus et décoller.  Il y a une ligne de démarcation que l'ennemi doit franchir avant de pouvoir intervenir ; dès qu'elle est franchie, il faut intercepter l'ennemi et tirer son missile le plus rapidement possible. Une étroite collaboration entre contrôleurs et pilotes est primordiale pour guider et placer idéalement les intercepteurs en position de tir ; tout est donc question de précision et de rapidité.   Un jury se trouve à la station radar, et évalue les contrôleurs, tandis qu'un autre est sur la base qui chronomètre le scramble et visionne par la suite les films d'interception.

Un très bon système d'armes, ainsi que de très bon pilotes et contrôleurs font que la compétition est remportée par le 1Wing de Chasse Tout Temps.  Il remporte par la même occasion le Trophée Guynemer attribué pour le secteur, ainsi que le Trophée Huddleston, du nom de l'Air Chief Marshall Sir Edmund Huddleston commandant de l'AAFCE attribué pour la base.

Cet exploit vaudra à l'équipe d'être reçu à l'hôtel de ville de Bruxelles, afin d'y recevoir des mains de S.A.R. le prince Albert, le Trophée du Mérite sportif 1965.
Cette attribution suscitera quelques réactions négatives de la part de certains journalistes sportifs, mais génèrera également une reconnaissance enthousiaste de la part de la presse belge en général.

 

  • Photo 410 : de G à Dr : Adj François Bodart (349 Sqn) - Adj Georges Goussens (350 Sqn) - Adj Thierry Grisard (350 Sqn) - CpnEmile Baestaens (350 Sqn) - Cpn Pierre Hallaux (349 Sqn) - Adj Léo Mommens (349 Sqn)

 

  • Photo 410.2  : Debout G à D : Adj Grisard - Adj Goussens - Adj Mommens.
                          Accroupis G à D : Cpn Baestaens - Adj Bodard - Cpn Hallaux devant le Spitfire XIV RN201baptisé "Lcl Avi Ch Roman" qui trône devant le Mess des Officiers de la base.

Le RN201 a été construit à Keevil (GB) début 1945. Il est alloué au 350 Sqn stationné à Fassberg, de Décembre 1945 à Mai 1946. Il rentre ensuite au Royaume-uni jusqu'en Février 1948, date à laquelle il rejoins de nouveau la 350. Il est déclassé en 1950 après un aterrissage train rentré, et est placé sur un pôle face au mess des Officiers. Acquis par l'Historic Flying Ltd en 1998, il est nénové dès 1999 et fait son premier vol en Avril 2002. Le propriétaire actuel est Spitfire Ltd (Kissimmee - Florida)
(Voir Liens pour plus d'infos)

 

  • Photo 410.3 : Le Maj G.Castermans présente le trophée Huddleston, tandis que le Général de Brigade Pröll(Luftwaffe) responsable du Secteur 2 à Uedem, présente le trophée Guynemer.
  •  
  • Photo 410.4 : L'Air Chiel Marshall Sir Edmund Huddleston congratule le team-chief ; le Maj G.Castermans ainsi que le responsable du secteur 2 (SOC-2) à Uedem ; le Gen Pröll. (Luftwaffe)
  •  
    • Photo 410.5 : De G à D : Les pilotes : Maj G.Castermans - Cpn E.Baestaens - Cpn P.Hallaux - Adj F.Bodart - Adj L.Mommens - Adj G.Goussens - Adj Th.Grisard ; et contrôleurs : Cdt R.Velthof - 1SM Van Gerwen - 1SM R.Torsin.

 

  • Photo 410.6 : Debout G à D : Cpn Baestaens (350 Sqn) - 1SM R.Torsin (CRC Glons) - Cpn Hallaux (349 Sqn) - Adj Grisard (350 Sqn) - 1SM Van Gerwen (CRC Glons).
                       Accroupis G à D : Adj Goussens (350 Sqn) - Adj Mommens (349 Sqn) - Maj Castermans (CO 350 Sqn  "Team Chief" ) - Cdt Velthof (CRC Glons) - LCl Vanderpoel (Chef de Corps) - Adj Bodart (349 Sqn).

 

Source : Col Avi e.r. G.Castermans.

 

 


- 27 Septembre 1965 : Fastes du 1Wing. La base ouvre ses portes au public.
Le Maj Emmaunel Kennes présente un des F-104G du 350 Sqn, le FX16.

  • Photo 650927-01 : A noter que le Maj E.Kennes pose ici devant l'avion qui provoquera sa perte le 14 Décembre 1966.

 

- 12 Octobre 1965 : Première campagne de tir "Air-Air" pour le F-104G à Solenzara.

 

- 16 Novembre 1965 : Le Maj E. Kennes remplace le Maj G. Castermans à la tête du 350 Sqn.

 

 

  • Photo 6511-01 : Le Maj Emmanuel Kennes et le 350 Sqn. (1966)
    A noter que le FX87 est l'avion sur lequel se tuera le Cpn Jacobs (à l'extrème droite) lors d'une représentation acrobatique le 02 septembre 1968.
  • Ci contre le fichier d'identification de la photo 6511-01 :pdf 350SqnCOAKennes.pdf

 

- La Base en 1965

 

 

1966

 

- 05 Janvier 1966 : Premier tir Sidewinder GAR-8 à Leewaarden (NL) par le Capt Renaat Corremans de la 349 Esc 

- 11 Janvier 1966 : Début des entrainement des pilotes au NASARR (North American Search And Radar Ranging) sur les deux C-47B "Pinoccio" (OT-CNB KP-4 et OT-CWS KT-40) spécialement équippés du nez et équipements de navigation du F-104G.

 

- 25 Avril 1966 : Les escadrilles de vol perdent le "flight" de Maintenance, chargé principalement de l'entretient journalier des avions. Désormais les avions ne sont plus attribués aux escadrilles, la gestion en est assurée par le Groupe de maintenance.
La "ligne unique" est mise en place.

 

- 6 Mai 1966 : Le Maj Walter E.A. d'Haese relève le Maj J-P Jacques aux commandes du 349 Sqn.

  

 .

- 26 Juin 1966 : Meeting à Beauvechain.

 

Meeting

 

Temps brumeux en cette fin Juin à Beauvechain qui accueille le traditionnel meeting de la Force Aérienne.

Le meeting débute dès l'arrivée de Mr Poswick, ministre de la Défence nationale.
Un spectacle de choix est assuré grâce à la participation de patrouilles acrobatiques telles que la Patrouille de France, évoluant sur Fouga Magister, les Red Arrows et Frecce Tricolori. Peut après, le Roi Baudouin, en uniforme de la Force Aérienne débarque d'un hélicoptère Sikorsky, et assiste à la suite du spectacle, assuré par nos formations nationales, dont les Diables Rouges sur Fouga Magister, Les Manchots sur SV-4B, mais également par des démonstrations solo, dont celle très remarquée du Lieutenant-Colonel "Bill" Ongena sur F-104G.   

  • Photo 6606-04 : Un Fouga Magister (MT-23) de l'Ecole de Pilotage Avancé de la base de Brustem sur le parking du hangar C3.
  • Photos 6606-05 & 6606-06 : William "Bill" Ongena en pleine présentation.
  • Photo 6606-07 : Un C-119G du 20 Squadron présentation statique sur le parking du hangar C7.
  • Photo 6606-08 : Un RF-84F (FR-6) de la 42ème Escadrille Recce, basée à Bierset. En arrière plan du FR-6, la roulotte d'interpretation photo MFPU(Mobile Field Photo Unit)
  • Photo 6606-09 : Un F-104G (FX82) du 10Wing (Kleine-Brogel) et en arrière plan un F-84F "Thunderstreak" (FU-92) de la 1ère Escadrille (2Wing)
     

Le meeting se cloture par un décollage en masse des F-104 du 1Wing, regroupé à cette fin sur l'ORP (*) de la piste 22.
(*) Operational Readiness Platform.

 

- 13 - 23 Septembre 1966 : Echange d'Escadrilles entre le 350 Sqn et le EC 1/2 "Cigognes" de Dijon.

350 Squadron_RAF_03EC12 Squadron 02

 

Deuxième échange d'escadrille pour la 350 avec le F-104G.
L'OTAN a sélectionné cette fois un escadron de l'Armée de l'Air française basé sur la BA102 de Dijon-Longvic, le EC1/2 "Cigognes".
Les pilotes faisant partie du groupe sont les suivant :

  • Maj Emmanuel "Manu" KENNES (CO 350 Sqn)
  • Cdt Jack LEHARDY                      (OPS Off)
  • Cdt Fernand DASSEVILLE           (Flight CO)
  • Cdt Ludovic FORGEUR                (Flight CO)
  • ADC Willy VAN de PERRE
  • ADC Georges GOUSSENS
  • ADC René SCHOELS (*)
  • ADC Jan GOVAERTS

(*) L'ADC René SCHOELS retournera au 1Wing en T-33 le 14 Septembre et sera remplacé par l'ADC Jean VANHAESENDONCK.

Un T-33 du Flight PSV accompagne le groupe en tant que soutient logistique, il est piloté par l'ADC Lucien "Chuck" VAN HEYSTE.

Six F-104G sont en ligne, deux d'entre eux sont équipés de 4 réservoirs supplémentaires pour exécuter des vols de navigation de au moins deux heures.
Le programme de vol prévu par l'OSN, le Lt-Col Barthelemy est très serré ; des vols à hautes et basses altitudes sont à l'agenda, ainsi que des vols de nuit.
La mise en ligne du F-104 en est encore à ses balbutiements, et on est encore très loin d'avoir atteint le sommet de ses capacités opérationnelles.

Le groupe quitte Beauvechain le Mardi 13 Septembre en début de matinée, pour être à Dijon et débuter les vols dès de début de l'après-midi. Il en sera autrement !
La BA102 est en fête, une équipe de tournage présente sur la base vient de terminer un épisode de la série "Les Chevaliers du Ciel" avec les deux vedettes Tanguy & Laverdure, et afin de célébrer ceci, la base est fermée à toute activité aérienne.
L'épisode fait état d'un avion espion infiltré au-dessus de la France, et intercepté par les deux héros susmentionnés. L'appareil ayant violé l'espace aérien français est représenté par un T-33 camouflé aux couleurs russes ; il trône fièrement au centre d'un des hangars.



Les vols débutent donc le Mercredi 14 Septembre.
L'ADC Jan GOVAERTS effectuera lors de cette période un vol de 1.50 heures avec le FX-81 équipé de quatre bidons. Quelques jours plus tard, il améliorera son temps en volant 1.45 heures avec un avion équipé de deux bidons seulement.

L'échange se termine le Vendredi 23 par un "speech" du Commandant de la BA102 (*)  :
"Messieurs les Belges, c'est l'échange le plus étrange de ma carrière !  Un jour, mon Adjudant me dit que vous êtes arrivés, et aujourd'hui, il me communique que vous partez ! Je n'ai jamais eu l'occasion de m'entretenir avec le seul d'entre vous, étant donné que vous étiez toujours en l'air."

Les six avions ont accompli un total de 169 heures 30 de vol, avec une moyenne de 20 heures par pilote sur seulement sept jours utilisables, vols de retour non-inclus.



(*) La BA102 est à ce moment l'Académie de la Chasse de l'Armée de l'Air. Le EC 2/2 "Côte d'Or" est le passage obligé de tous les pilotes de l'Armée de l'Air appelés à voler sur Mirage III.


 

  • Photo : 6609-01 : Le CO de la 350, le Maj"Manu" Kennes et les pilotes ayant participé à cet échange d'escadrilles.
  • Photo : 6609-02 & 6609-03 : Les pilotes et les mécanos.
  • Ci-contre les fichiers d'identification des photos 6609-01 & 6609-02  :  350SqnCOAKennes02.pdf  & 350SqnCOAKennes03.pdf
     

- 14 Décembre 1966 : Premier crash fatal pour un F-104.
Rentrant de campagne de tir à Solenzara, le Maj Emmanuel Kennes, CO du 350 Sqn, perd le contrôle du FX-16 durant le break précédent la phase finale d'attérrissage.
Il y a éjection, mais à un angle et une altitude ne permettant pas la séparation siège/pilote ; avion et pilote s'écrasent non loin de l'Ecluse (Beauvechain)

 

- 27 Décembre 1966 : Le  Maj G. Philippot prend le relais du Maj E. Kennes. (350 Sqn).


 

1967

 

- 16 Janvier 1967 : Le 1Wing met désormais 4 avions en état d'alerte permanente (QRA).
Deux avions avec délais de réaction de 15 minutes sont situés sur la bretelle face à l'escadrille 350.
Deux avions avec délais de réaction de 30 minutes sont situés sur le parking ouest du hangar H11 (Esc 350).

 

- 24 Fevrier 1967 : Le FX04 et le FX12 sont les deux premiers F-104G à reprendre du service à leur sortie d'inspection IRAN revêtus de leur nouveau camouflage de type "Vietnam".

  • Photo 6702-01 : Le FX02 est le troisième F-104G à recevoir le camouflage "Vietnam". Il est livré par le CEV/Gosselies le 09 Mars 1967.

  

- 30 Avril 1967 : Premier vol stratosphérique exécuté par l'OSN, le Lt Col Barthélémy.
 La barrière des 50.000 pieds est franchie. Equipé d'une combinaison stratosphérique, et utilisant la technique du "zoom" il atteint l'altitude de 62.000 pieds.

La technique du zoom est initialement mise sur pied afin de faire face à la menace des bombardiers stratégiques du bloc de l'est susceptibles d'évoluer à des altitudes supérieures à 55.000 pieds.
La technique consiste à rejoindre tout d'abord la tropopause ; altitude située entre la troposphère et la stratosphère. C'est à cette altitude que la température de l'air est la plus froide, (entre -50°c et -60°c)  et que sa densité, bien que très basse, suffit encore à obtenir le meilleur rendement (meilleur rapport thermodynamique et aérodynamique), permettant ainsi d'obtenir la vitesse linéaire la plus élevée.
Elle se situe généralement autour de 36.000 pieds, mais varie selon les conditions atmosphériques.
La vitesse maximale du F-104G étant limitée à Mach 1.8 s'il est équipé de réservoirs supplémentaires, c'est donc la configuration clean qui est choisie afin de pouvoir accélérer au maximum de ses capacités c'est à dire à Mach 2.0
Le zoom consiste ensuite à transformer la vitesse acquise durant l'accélération en altitude ; 4000 pieds étant gagnés par dixième de Mach perdu.
La vitesse ne pouvant en aucun cas être inférieure au Mach au sommet de l'apex, des altitudes de l'ordre de 70.000 pieds seront atteintes régulièrement.

. 

- 24 & 25 Juin 1967 : Meeting à Melsbroek.

 

  

  • Photo 6706-02 : Le Lt Jean-Pierre Gilson (350 Sqn) au taxi avec le FX02.
    A noter le camouflage de type "Vietnam" trois tons qui commence à être adopté par tous les avions de la Force Aérienne durant cette année 1967.
    Sur les premiers F-104 ainsi modifiés, la taille des codes et cocardes reste identique à celle utilisée précédemment . Cette configuration sera très vite abandonnée, les cocardes d'entrée d'air supprimées, et la taille du code de fuselage réduit à la dimension de celui se trouvant sur la dérive.
  •  Photo 6706-06 :
    A noter que les Missiles Launchers sont sur cet avion montés en station de fuselage, tandis que les réservoirs externes sont montés soit en bout d'ailes ou sur Pylon.
    Cette configuration est initialement envisagée afin de pouvoir équiper les avions de missiles Air/Air et de bidons de bouts d'ailes, qui offrent moins de résistance à l'air que les bidons en position Pylon.
    Malheureusement, ces Launchers ventraux révèlent rapidement qu'ils introduisent beaucoup trop de trainée, même en configuration Clean, mais surtout en configuration bidons en bouts d'ailes, telle que sur cette photo.
    De nombreux essais sont réalisés dans les deux configurations ; la dernière se révèle catastrophiques au point de vue des performance du Starfighterqui voit sa vitesse de pointe diminuer considérablement au point de dépasser très difficilement Mach 1.4 !
    L'Etat Major, à la demande du 1Wing décidera ensuite d'abandonner cette configuration et d'adopter les Launchers de bouts d'ailes, et éventuellement des réservoirs en position Pylon, pour des missions de longues durées, réservoirs qui seront largués en cas d'une interception supersonique.
  • Photo 6706-07 : Une autre vue du nouveau camouflage "Vietnam
    A droite du FX14, un F4-C Phantom II USAF. (Serial 64-0925)
  • Photo 6706-12 : Deux Lightning F.2 du RAF 19 Squadron de Gutersloh.
    Le XN791 "P" est personalisé au nom du Flight Lieutenant Al Blackley. (19 Sqn)
  • Photo 6706-13 : Le F-84F (FU-52) de l'Adj Jean-Marie "Dupe" Dupont, de la 2ème Escadrille (2Wing - Florennes).
    Ce dernier est le pilote officiel de démonstration pour le F-84F "Thunderstreak" pour les deux saisons 1966/67.

 

 

- Septembre 1967 : La 349 est à Solenzara en période de tir.

 

  • Photo : 6709-01 : Le FX34 redécoré par les mécano de la 349. Il porte désormais le serial FX-349 !

 

- 7 Novembre 1967: Deuxième Tac Eval pour le 1Wing, qui se voit attribuer la plus haute cote possible : "Rate 1"

 

- 27 Novembre 1967: Le Maj A. Richir relève le Maj G. Philippot. (350 Sqn)

 

1968

 

- 28 Mars 1968 : Record officieux à 82.500 pieds atteint par le Cdt Ludo Forgeur (350 Sqn) à bord du FX-01.

- 1er Avril 1968 : L'altitude de 80.000 pieds est atteinte par une formation de deux avions.

 

Le dernier vol stratosphérique aura lieu le 1er octobre 1976. Au total, 478 "zoom climbs" auront été effectués.

  • Photo 420 : Une photo prise le 1er Octobre 1976 à l'occasion de ce dernier vol.
    Le pilote Michel Salmon descend du FX-82.  Le Crew-Chief est Pierre Schaffrath. (Schaffy).

 

Voir dans les Liens : F-104G Starfighter "zoom" Flights pour plus d'infos, et le document suivant issu directement du Flight Manual : 1F-104G-1 (Dash one) 

pdf F-104G Zoom Clim Procedure.pdf

 

  

- Mai 1968 : Essais de cibles à Solenzara.

Des essais sont effectués à Solenzara sur la nouvelle génération de cibles remorquées.
Le FX94 largue à cette occasion le dernier "Dart" du 1Wing.

 



- 23 Juin 1968 : Meeting à Brustem.

  

Meeting Brustem 23 06 1968

 

Un solo acrobatique sur F-104G est au programme de ce meeting international, il doit être excécuté par le Cpn Jacobs.
A la grande surprise du public, et des autorités, l'OSN du 1Wing, le Lt Col Bill Ongena se joint à Sus Jacobs, afin de présenter un programme commun. Les deux pilotes effectuent une grande première, en décollant l'un vers l'autre sur la même piste, Bill pilote sur le FX01 tandis que Sus opère sur le FX02.
Ils effectuent ensuite leur fameux TRT (Touch-Roll-Touch) à tour de rôle.
Cette présentation à deux reste unique, car le Lt Col Ongena quitte ses fonctions d'OSN au 1Wing ce 23 Juin ; il est nommé adjoint au Chef de Cabinet du Ministre de la Défense Nationale, et est remplacé dès le 24 par le Maj G.Castermans.

 

  

- 10 - 11 Août 1968 : Koksijde International Arshow.

La plaine de Coxyde accueille en ce week-end du 10 au 11 Août 1968 pas moins de cinq formations accrobatiques reconnues, dont la Patrouille de France, évoluant sur Fouga Magister, les Frecce Tricolori, sur Fiat G-91, les Red Arrows britanniques sur Folland Gnat, une patrouille danoise, présentant cinq North American F-100D Super Sabre, et nos Diables Rouges nationaux, commandés par le Cdt Paul Van Essche, évoluant eux-aussi sur Fouga Magister.

De nombreuses démonstrations solo sont également au programme, dont le Cpn François "Sus" Jacob présentant son TRT (Touch-Roll-Touch) toujours aussi spectaculaire.

 

Photo 6808-01 : Le Cpn François "Sus" Jacobs et le FX87 àl'attérrissage, drag-chute déployé, lors du Meeting de Koksijde le 10 Août 1968. 

 

- 02 Septembre 1968 : Le Cpn François " Sus" Jacobs écrase son FX87 en bordure de piste 22R, lors d'une répétition filmée de son TRT devant apparaître dans un des épisodes des "Chevaliers du Ciel" .
Le malheureux s'éjecte, mais dans une position inadéquate, et à une altitude trop faible que pour pouvoir survivre à l'éjection.
L'avion termine sa course dans les voitures du parking attenant au dispersal se trouvant face au hangar H2. (Anciennement dispersal du 350 Sqn)  

- 17 Septembre 1968 : Le Maj André A. Opdebeek devient CO du 349 Sqn.

pdf 349Sqn & F-104G CO Opdebeek.pdf

  • Photo 421 : Le CO du 349 Sqn le Maj André Opdebeek et ses pilotes en "Space suits" , petit clin d'oeil aux cosmonautes américains qui ne sont plus très loin de marcher sur la lune.

 

1969

 

 

- 1er Février 1969 : Le Cpt Léo Lambermontdevient le troisième CO du Flight TF.

  

  

- 14 Mai 1969 : Première présentation des "Slivers" au public sur la base de Brustem.
 
La patrouille accrobatique des Slivers est constituée du Capt Steve Nuyts et de l'ADC Palmer Devlieger, tout deux opérant au sein de la 350ème escadrille.
Ces deux pilotes d'exception exécutent sur F-104G un numéro de voltige aérienne à basse altitude et à grande vitesse. Au cours d'une succession de manoeuvres parfaitement synchronisées, les pilotes se croisent à plus de 800 km/heure au-dessus d'un endroit bien déterminé..
Leur entrainement débute fin 1968, et c'est ce 14 Mai que leur show est présenté pour la première fois au public.

Né le 09 Janvier 1937, le Capt Steve Nuyts est breveté en Octobre 1957. 
Il totalise (*) 3.600 heures de vol dont 3.200 sur avion à réaction ; Meteor, Hunter, Fouga-Magister, et finalement F-104G.
Successivement pilote de chasse au 7Wing de Chasse à Chièvres, puis instructeur à Kamina (Zaire), à Gilze-Rijen (Hollande) et à Brustem, il arrive en Janvier 1967 à la 350e Escadrille du 1Wing de Chasse Tout Temps de Beauvechain.
Il est le leader de la patrouille accrobatique.

Né en 1931, l'ADC Palmer Devlieger est breveté en Novembre 1954.
Il totalise (*) 4.100 heures de vol dont 3.700 sur avion à réaction, et 1.800 heures sur F-104G.
Avant de rejoindre le 1Wing, il participe à de nombreuses compétitions de tir sur cibles aériennes où il s'adjuge le titre de meilleur tireur de l'année 1959, le prix Dufossez.
Il intègre la 350e Escadrille en 1963, et devient un des premiers pilotes belges à voler sur F-104G.

(*) Heures totalisées fin 1973.


 

Le F-104G révèle dans leurs mains expertes une maniabilité insoupçonnée. Tout en continuant à assumer pleinement leurs rôle de pilotes opérationnels en escadrille, ils consacreront de longues heures d'entraînement à travailler sans cesse leur présentation qui très vite, deviendra réputée au sein des Forces Aériennes de l'OTAN, et plus particulièrement parmi la communauté des pilotes de Starfighter.

De Mai à Septembre 1969, les Slivers présentent leur show successivement à :

Brustem (B) 14/05 - Ramstein (D) 18/05 - Upper Heyford (GB) 14/06 - Bierset (B) 22/06 - Alconbury (GB) 14/07 - Koksijde (B) 10/08 - Solenzara (F) 17/08 - Coltishall (GB) 20/09 - Brustem (B) 25/09.

Le mécano attitré des Slivers est l'Adjudant Raymond Delestinne, qui accompagnera le team dans tous ses déplacements.

 

- 6 Juin 1969 : SM le Roi Baudouin effectue un vol en place avant sur le FC09 avec le Cpt Léo Lambermont comme moniteur.
Le Cpn Lambermont est à cette époque le CO du Flight TF. Le Roi effectue la majeure partie du vol lui-même, soit le décollage, la montée en postcombustion suivie d'une accélération à Mach 2 , une interception radar, un peu de formation et une descente suivie d'un atterrissage. Son ailier pour ce vol est le Commandant du Groupe de vol : Georges Castermans. , qui joue également le rôle du target.
SM Le Roi est accompagnée sur les photo ci-dessous du Chef d'état major de la Faé : le Lt Gén B.CEUPPENS, ainsi que du Chef de Corps du 1Wing : le Col P.Dewulf.

 

Le FC09 est perdu quelques jours plus tard, le 19 juin 1969. Les deux pilotes, l'ADC Mommens (Instructeur en siège arrière) ainsi que le Capt Loots (Elève en siège avant) s'éjectent avec succès. Un violent marsouinage, ou "Purpoising" (*) sera déterminé par la suite comme étant à l'origine du crash.

(*) Purpoising : Oscillations intempestives dans le plan vertical.

. 

- 20 - 21 - 22 Juin 1969 : Meeting à Bierset.

 

Meeting Bierset 22.06.1969

  

  

  

  

  

  

  

  

 

 

10 - 18 Juillet 1969 : Echange d'escadrille entre la 349  et le RAF 23 SQN de Leuchars.

 

349 Squadron RAF 0223 Squadron RAF 02

 

RAF Leuchars est une base qui joue un rôle essentiel dans la protection aérienne du Nord de l'Angleterre, sa zone de couverture s'étend bien au-delà des Iles Féroé, jusqu'aux limites de l'Islande.
Cette zone en particulier, qui est pour le moins inhospitalière est pourtant l'endroit où s'introduisent régulièrement des avions russes de reconnaissance à long rayon d'action tels que le Tupolev Tu-95 "Bear", le Miassichtchev M-4 "Bison", ainsi que le Tupolev Tu-16 "Badger".


Le RAF 23 Squadron est initialement une escadrille de chasse de nuit, elle est équipée du De Havilland Venom dès 1953, avant de passer à la chasse tout temps avec le Gloster Javelin en 1957. 
Depuis 1964, elle opère le chasseur bi-sonique Lightning F.6

La base héberge également une deuxième escadrille Lightning, il s'agit du RAF 11 SQN, qui opère au départ de Leuchars depuis 1967.

 

 

 

- La base en 1969 :

Ci-dessous, une photo satellite (*) de la base prise en 1969.

 

Sur cette photo en haute résolution, il est possible de distinguer, outre les différents détails de la base, trois F-104G en holding sur l'ORP de la piste 04L, tandis qu'un quatrième, à l'intersection de la 04R avec la piste allemande,  est en pleine accélération pour le Take Off.
Quelques avions sont également visible au nord de la base à l'extérieur du hangar H2 (349 Sqn)
En face du hangar, le dispersal de la 349 dont les abords portent encore les traces laissées par le crash de l'infortuné Cpn Jacobs (FX87) du 02 Septembre 1968.

(*) : Origine IGN (Institut Géographique National)  

 

 

 La suite : 1° Wing : 1970 - 1979 

 

 
 
 
 
 

Copyright © 2012 sergebonfond.be