JoomFish language selector

English (UK)Français (FR)
 
  • L'histoire de la base de 1970 à 1978.
  • Squadron Exchange 349 Sqn & 350 Sqn.
  • La vie des deux escadrilles du 1Wing.
  • Le marché du siècle.

 

 

Beauvechain 1970 - 1978

 

 

 1970

 

- 06 Janvier 1970 : Le Maj André E. Willems devient CO du 349 Sqn.

 

- 19 Mars - 09 Avril 1970 : Air Defence Competition à RAF Gütersloh (Germany)

 

- 28 Avril - 11 Mai 1970 : Echange d'escadrille entre le 350 Sqn et le RAF 111 Sqn de Wattisham.

 

350 Squadron RAF 02 111 Squadron RAF 02


Mardi 28 Avril 1970 : Premier jour d'un échange d'escadrille entre la 350 et le RAF 111 Sqn de Wattisham.
Trois F-104G (FX10 - FX18 - FX82) ainsi que un TF (FC04) font le déplacement du 1Wing vers la base RAF de Wattisham dans le Suffolk.

RAF Wattisham
est une base dont la mission principale est l'interception tout temps. Depuis la fin des années 50 et le début de la guerre froide, elle représente une ligne de protection avancée contre la menace venant de l'est.
Elle abrite deux escadrilles Lightnings, le N°29 Squadron et le N°111 Squadron.

Le RAF 111 Squadron (Treble One) est la troisième escadrille à être équipée dès Avril 1961 du Lightning F.1A  (Avec le RAF 74 Squadron et le RAF 54 Squadron)
Depuis Décembre 1964, elle opère la version F.3

 

 

  • Photos 7004-01 ~ 7004-05 : Préparation des avions par l'équipe technique du 350 Sqn.
  • Photo 7004-06 : L'occasion est donnée au Cpn Rik Pelsmaekers  (Line Off Tech) d'effectuer un vol sur la version biplace (côte à côte) du Lighning F.3 :  le Lightning T.5
    Le pilote du Lighning est un Officier d'échange américain, le Cpn Don Anderson.
  • Photo 7004-07 : 05 Mai 1970 : L'opportunité est également donnée au Cdt Georges D'Hert (350 Sqn) que l'on voit ici auprès du Lightning T.5 portant le serial XS422.
    Le pilote est le Sqn Ldr John Gibbon , Flight Commander au 111 Squadron.
    Le XS422 est actuellement en cours de restauration complète (Etat de vol) par une association anglo-américaine. Il se trouve à Stennis International Airport Mississippi. (USA). Il est désormais immatriculé : N422XS.
  • Photos 7004-08 ~ 7004-09 : L'Adj Jan Van Haesendonck (350Sqn) et l'ADC WillyVan de Perre (350Sqn) bouclent leur harnais avant de grimper à bord.
  • Photo 7004-10 : L'Adj Raymond Delestinne strappe le Cpn Amedé Degraeve (350Sqn).
    En arrière plan un Lightning F.3 du N°29 Squadron.
  • Photo 7004-11 : Le 1SM Malengrez & l'ADC Guy Famenne (350Sqn) au retour d'une mission.
    A noter la position des Missiles Launchers en station fuselage. 

 

 

- 13 Mai 1970 : Le 350 Sqn et son CO, le Maj André Richir posent pour le journal Spirou.
Les membres présents du squadron sont réunis devant le hangar H11, face au QRA.

  • Photo 7005-01 : A noter que le Cpn Moulin est en tenue QRA (Pistolet GP en bandoulière, et documents OPS dans la poche de sa G-Suit.
    La bandoulière du Cdt D'Hert laisse supposer qu'il est le deuxième pilote QRA en ce 13 Mai 1970.
    Les deux nouveaux membres du Squadron depuis le 23 Mars sont l'ADC Franck Ruelens et le Lt Jules Jacob.
    A noter le badge supplémentaire sur la manche droite de certain pilotes, qui est en fait un assemblage entre les ailes d'alouette du casque d'Ambiorix et la silhouette du Starfighter.
    Cet insigne apparait à partir de 1967-68.
  • Ci contre le fichier d'identification : pdf 350SqnCORichir.pdf
  • Photo 7005-02 : Détail du badge 350Sqn & Starfighter.

 

 .

- 28 Juin 1970 : Meeting à Beauvechain.
 

Meeting_Beauvechain_280670

 

L'exposition statique est située au sud de la plaine sur le parking des deux plus vieux hangars de la base ; le hangar C7, face à la tour, et le C3 situé quelques centaines de mètres à sa droite.

 

 

  • Photo 7006-01 : Un F-104G du 10 Wing en présentation sur le parking du Hangar C7, au sud de la base, présente les différentes solutions d'emports de charges utilisées par un Chasseur-Bombardier.
    • Les deux conteneurs allu présentés à l'avant-plan sont des bombes incendiaire au Napalm de type BLU-1/B.
    • Le conteneur kaki au centre semble être un BLU-1/B modifié en "bidon-valise" ou autre.
    • Les deux charges de couleur bleu sont des bombes à usage général de type MK-82 Snakeye.
    • Les deux missiles sur tréteaux sous les wing-tips sont des missile air-air AIM-9B Sidewinder.
    • Le conteneur blanc accroché sous l'aile droite est un rocket-pod de type LAU-3/A.


La ligne F-104 du 1Wing est présentée sur l'ORP de la piste 22R.
Une quinzaine d'avions y sont allignés prêt pour un décollage massif qui devrait cloturer le meeting.




  • Photo 7006-21 : Une partie de l'effectif du 1Wing présenté sur l'ORP de la piste 22R.
    En arrière plan, de l'autre côté de la piste, le banc d'essai moteur (J-79) du 1Wing.
    Sont allignés : FX37 (en retrait du FX93) - FX93 - FX11 - FX69 - FX91 - FX47 - FX30 - FX74 (seul le nez est visible)
    Voir photos suivantes pour détails.

 

 

- 1er Juillet 1970 : Problème de train pour l'ADC Jan Vanhaesendonck et le FX01.


Le train avant rentre de manière inopinée lors de l'attérrissage ; l'avion termine sa course, le nez à quelques centimètres du béton, appuyé sur son Nose Gear.
Les dégâts son mineurs.

 

- Août 1970 : Le Maj Joseph Defays, prend le relais du Maj Richir à la tête du 350 Squadron

 

  • Photo 7008-01 & 7008-02 : Le 350 Sqn et son CO, le Maj Joseph Defays.
  • Ci-contre le fichier d'identification de la photo 456.5 : pdf 350SqnCODefays.pdf

 

- Septembre 1970 : L'ADC Jan "Jakke" Elen effectue son dernier vol au sein de la 349 et s'en va rejoindre les effectifs du 15Wing.




- 02 Novembre 1970 : Les 4 avions en état d'alerte permanente , jusque là en extérieur, sont installés désormais dans le hangar C7, à l'abri des intempéries. Ils sont tous quatre à 15 minutes.
Le QRA est rebaptisé IAF(Interception Alert Force)

  • Photo 7011-01 ~ 7011-03 : FX62 - FX56 - FX76 - (FX79 !) en alerte IAF dans le hangar C7.
  • Photo 7011-02 : A noter que les deux escadrilles (349 & 350) participent dans ce cas précis au rôle de garde IAF.  On peux discerner un casque du 350 Sqn, posé à l'avant de la verrière de l'avion situé à l'arrière plan (FX62), tandis qu'un casque du 349 Sqn est visible dans le cockpit des deux avions situés à l'avant plan (FX76 & FX79)
  • Photo 7011-03 : L'ADC Jan Govaerts (350 Sqn) présente les différentes possibilités d'emport de charges du F-104 en version chasseur.
    A noter que les deux missiles AIM-9B sont ici également fixés sur des "launchers" ventraux, à l'avant du fuselage.
    Les réservoirs supplémentaires Tip Tanks ont une capacité de 175 gallons (660 litres/1137 lbs), tandis que les Pylon Tanks ont une capacité de 199 gallons (750 litres/1293 lbs)
    Le canon Vulcan M-61 situé sur le côté gauche du fuselage avant, permet de tirer des munitions de 20 mm, mises à feu électriquement, à une cadence de 4000 coups/min. La capacité du compartiment à munitions est de 725 coups. 
    L'avion est présenté sur le parking Est du hangar H11.  (350 Squadron) 

  • Photos 7011-11 & 7011-12 : Le Cdt Renaat Coremans (349 Sqn) et l'ADC Jan Govaerts (350 Sqn) en Novembre 1970.
    • A noter la décoration et types de casques utilisés par chacun. (Casques HGU-2A/P)
    • L'ADC Govaerts est photographié ici, visière transparente fermée, dans le cockpit du FX01.

 

- Décembre 1970 : Le 350 Squadron déménage et s'installe au sud de la base au dispersal attenant au hangar C3.
Elle retrouve les installations qu'elle a utilisé à la fin des années 40 avec le Meteor Mk4, à l'époque où elle partageait le hangar avec la 4ème Escadrille. Cette dernière utilisait le parking Sud du hangar, tandis que la 350 utilisait la plate-forme Nord.

 

- Années 70 : La menace évolue et se précise à basse altitude. Le F-104G va être contraint désormais d'accepter le combat rapproché. La mises au point des tactiques adéquates basées sur la coordination parfaites des manoeuvres exécutées par les avions d'un même dispositif, ainsi que la connaissance approfondie des caractéristiques aérodynamiques de son avion et de ceux de son adversaire deviennent des éléments fondamentaux.

Le syllabus d'entraînement s'adapte, les exercices ACM(Air Combat Manoeuvring) ainsi que DACT(Dissimilar Air Combat Tactics) sont organisés.

F-104G et Mirages V s'opposent dans le ciel de Corse et de Belgique. Appel est fait à des instructeurs de la fameuse école "Top Gun" de l'US Navy afin de rentabiliser au maximum la formation dispensée. Nos pilotes démontreront souvent leur maitrise dans le cadre d'exercices multinationaux tels que le TLP(Tactical Leadership Programme) de Jever. (Basse-Saxe / Allemagne)

Des séjours de 6 à 8 semaines sur la BA126 de Solenzara deviennent familiers. Elles constituent l'aboutissement de l'entraînement du pilote de chasse au tir au canon.

Entre 1968 et 1975, période faste, chaque pilote aura également le droit à un tir missile, tir effectué en Mer du Nord au Large de Leeuwarden. Mais le coût des munitions ne permet évidemment pas d'envisager un entraînement systématique dans cette discipline.

 

1971

 

- 18 Août 1971 : Une visite à la Maintenance Périodique.

Le programme de maintenance du F-104G est établi selon quatre niveaux distincts :  Premier - Deuxième - Troisième - Quatrième échelon.

 

- Premier échelon :

  • Effectué en base.
  • Effectué sur la flight line par le personnel de ligne.
  • Type d'inspection : Pre-flight - Basic Post-flight (BPo) - 25 Flight Hours (FH) - 50 FH
  • Fréquence : Journalière - Toutes les 25 heures de vol.

  • L'escadrille Armement fait partie intégrante de la Ligne, l'ensemble étant appelé : Escadrille Ligne & Armement ou L&A.


 - Deuxième échelon

  • Effectué en base

  • En cas de panne, la réparations et test des diiférents systèmes est assurées par deux escadrilles.
  •  - L'escadrille Intervention ou Repair pour tout ce qui concerne les systèmes Cellule et Moteur.
  •  - L'escadrile Electronic & Telecommunication ou E&T pour tout ce qui concerne l'Avionique.
  • Ces réparations sont effectuées par du personnel de maintenance distinct dans deux hangar distincts (Repair - E&T)
  • Les composants défectueux sont ensuite envoyés au Log Wing compétant. (Niveau 3ème échelon)

  • Les inspections périodiques de type : 100 FH - 200 FH - 400 FH sont effectuées par du personnel de maintenance spécifique dans un hangar spécialement équipé. (voir plus bas)
  • Fréquence : Toutes les 100 heures, passant successivement vers un niveau d'inspection supérieur. (200 FH > 300 FH > 400 FH)

  • L'inspection périodique des moteurs J-79, comportant le démontage et remontage complet ainsi que les tests au banc est assurée par l'Engine Shop dépendant directement de l'escadrille de Maintenance Périodique.
  • L'Engine Shop se trouve vis à vis du Hangar de Maintenance, au sud de la base.


- Troisième échelon:

  • Maintenance dépôt Militaire.
  • Effectué au sein des diiférents Log Wings de la Force Aérienne.
  • Le 21 Log Wing à Evere assure le soutient logistique de tout le matériel aéronautique de la Force Aérienne.
  • Le 22 Log Wing à Evere est spécialisé dans le matériel électronique et de télécommunication tant pour les avions que pour le matériel au sol.
  • Le 23 Log Wing à Zellik gère tout le charroi et le matériel roulant, ainsi que le matériel de servitude.
  • Le 25 Log Wing situé dans la forêt de Meerdael, assure la gestion des munitions et explosifs.

 

Quatrième échelon :

  • Maintenance dépôt Civil.
  • Effectué au sein des installations de la SABCA à Gosselies.
  • Type d'inspection  : IRAN (Inspect And Repair as Necessary)
  • Fréquence : Toutes les 800 FH


Au 1Wing, les inspections périodiques (100 FH à 400 FH) sont effectuées par l'escadrille de Maintenance  par du personnel exclusivement employé à ce type d'inspection.
Le bâtiment se trouve au sud de la base, non loin du corps de garde principal (Poste 1)

En ce mois d'Août 1971, quelques F-104 sont en inspection 100 Heures, tandis qu'un F-84F (FU-143) récemment démobilisé (Février 1971), est en cours de modification pour en faire un "Decoy".
Cet F-84F prendra très bientôt l'apparence d'un Mirage V, et sera utilisé afin de leurrer les satellites espions soviétiques sur la quantité exacte d'avions présents sur la base de Beauvechain.

 

   

- 28 Décembre 1971 : Le Maj Alfred F. Van Remoortel passe au commandes du 349 Sqn.

 

1972

 

. 

- 08 Février 1972 : Premier vol solo sur F-104G pour le SLt Jean-Pierre "Pitou" Aerts (349 Sqn)

 

  

- 1972 : Mise en place d'une évaluation tactique équivalente au Tac Eval, mais menée au niveau national. Le "Close Contact" est un galop d'entraînement qui doit permettre au Wing de corriger les dernières déficiences avant l'évaluation des autorités OTAN. Avec ou sans préavis, se sont deux ou trois journées d'activités intensives, comprenant : Scramble QRA, préparation et armement des avions, vols d'interceptions opérationnels, exercices de tir dans le champs de tir de Leeuwarden, préparation au déploiement sur des bases avancées...

14 Mai 1972 : Premier meeting de la saison pour les Slivers, qui présentent leur show sur la BA105 de Evreux-Fauville.

Le programme est le suivant pour cette saison 1972 :

Evreux (F) 14/05 - Biggin Hill (GB) 21/05 - Genk (B) 28/05 - Prestwick (GB) 03/06 - Torino (It) 11/06 - Metz (F) 18/06 - Beauvechain (B) 25/06 - Solenzara (F) 06/08 - Upper Heyford (GB) 12/08 - Goodwood (GB) 19/08 - Bitburg (D) 26/08 - Ramstein (D) 27/08 - Keiheuvel (B) 03/09 - Leuchars (GB) 16/09 - Florennes (B) 29/09.

 

- 25 Juin 1972 : Meeting à Beauvechain

Meeting_Beauvechain_250672_2

  • Photo 7206-01 ~ 7206-03 : le parking du hangar C3 durant le meeting.  (Le hangar C7 abritant les avions en état d'alerte IAF)
  • Photo 7206-04 : Un des Mirage V livré tout récemment au 3Wing Tac (1ère escadrille).
    Le BA38 sera perdu lors d'un exercice se déroulant en Crête le 06 Septembre 1973.
  • Photo 7206-04 : Un des prototypes du Dassault Mirage F1 équipé du moteur Atar 9K50.
    (La version E (Europe) équipé du moteur Snecma M53 sortira en 1973)

 

 - 10 Juillet 1972 : Collision au décollage de la piste 22 entre le FX-50 piloté par le Lt Col Louis Brignola (OSN), et le FX-73, piloté par le SLt Jean-Marie Boulanger (350 Sqn)
Les deux pilotes parviennent à s'éjecter,  les deux avions s'écrasent à Biez, à quelques kilomètre de la base.

 

26 Août 1972 : Les Slivers présentent leur show à Ramstein.

La saison se termine bientôt pour les Slivers qui ont d'ores et déjà présenté leur show par onze fois depuis le début Mai.
Les avions sélectionnés pour ce meeting sont le FX68 (Spare), FX43 (piloté par le Capt Steve Nuyts) et le FX80 (piloté par l'ADC Palmer De Vlieger)




  

1972-1973

 

-1972-1973 : La compétition est ouverte entre 4 avions de combat devant ré équiper dans un futur proche 4 pays européens (Belgique - Hollande - Danemark - Norvège). Ce marché, qui porte initialement sur une commande sans précédent de 800 appareils est très vite surnommé : "Le Marché du Siècle". Les 4 appareils en concurrence sont les suivants : 2 avions américains, le General Dynamics YF-16 (*) et le Northrop YF-17  (*) ; un avion suédois, le Saab J-37 Viggen, et finalement un avion français, le Dassault Mirage F1E (E pour Europe).

(*) Le préfixeYavant le F (Fighter) indique que l'avion est en cours de développement (prototype), et qu'il est équipé de nouvelles technologies. Pour comparaison le préfixe X est lui réservé aux avions expérimentaux.

 

- 14 Mai 1973 : Echange d'escadrilles entre le 350 Sqnet le 111 Sqn(RAF) de Wattisham.

 350 Squadron_RAF_02 111 Squadron_RAF_02

Lundi 14 Mai 1973 : Premier jour d'un échange d'escadrille entre la 350 et le 111 Sqn (RAF) de Wattisham.
Le 111 Sqn évolue depuis 1961 sur les différentes versions du Lightning ; il est équipé ici de la version F3.

 

  • Photo 7305-01 : Vol en formation du FX93 et FX27 (350 Sqn) avec deux Lightning F3. du 111 Sqn.




- 18 Septembre 1973 : Le Maj Georges H.E.A.C. d'Hert est le nouveau CO du 349 Sqn.

 

1975

 

- 6 Février 1975 : Journée du souvenir pour le 349 Squadron.

En ce 6 Février, le 349 Squadron commémore les 30 ans d'opération de l'escadrille en territoire libre.
Trente ans plus tôt, l'escadrille s'apprête à faire mouvement depuis le terrain RAF de Predannack vers Twenthe, en Hollande.
Une série d'enveloppes spécialement imprimées, et cachetées du Goedendag à la manière des RAF Flown Covers vont être emportées par une formation de quatre Starfighter pour un vol en formation qui durera 53 minutes.

Ci-dessous le noms des quatres pilotes 349 ainsi que les quatre F-104G ayant participés à ce vol commémoratif :

FX09 Cpn Claude Evrard
FX11 Lt Pierre Plisnier
FX03 ADC Michel Augustus
FX59 Cpn Léon Stenuit



- 24 Février 1975 : L'ADC Jan Govaerts est le premier pilote du 1Wing à totaliser 2000 heures de vol sur F-104.

- 7 Juin 1975 : La Belgique annonce qu'elle rejoint ses partenaires européens  (Hollande - Danemark - Norvège) dans leur choix, qui se porte donc à l'unanimité sur le YF-16 américain.
Un accord multilatéral (MoU - Memorandum of Understanding) entre les parties est signé dès le 10 Juin, et porte sur l'achat de 998 avions, dont 348 pour les quatres nations européennes et 650 pour l'USAF.

Dès lors, un bureau de projet est mis en place à l'Etat Major de la Force Aérienne. Placé sous la responsabilité du Colonel De Clerck, futur Chef de Corps du 1Wing, il est chargé de la gestion générale du programme F-16.


- 30 Juin 1975 : Le Lieutenant-Général DFC Mike Donnet effectue le dernier vol de sa carrière sur avion de chasse.

L'ADC Jan Govaerts est désigné par le 1Wing pour piloter le Lt Gen DFC Mike Donnet qui accède à la retraite ce 1er Juillet.
Ce dernier ayant exprimé le désir d'effectuer un dernier vol sur avion de chasse, le choix s'est porté sur le Starfighter, dans ce cas, il s'agit du FC07.
C'est un honneur pour le 1Wing, et plus précisément pour le 350 Squadron de recevoir un de ses plus anciens commandants d'escadrille ; Mike a en effet commandé la 350 de Mars à Octobre 1944.
Le Spitfire XIV RN201 prônant devant le mess des Officiers du 1Wing est rebaptisé "Mike" pour la circonstance.


 

- 2 Juillet 1975 : Le Maj Frederic A.A. Wirtz devient CO du 349 Sqn.

 

- 3 Juillet 1975 : Le premier prototype du General Dynamics F-16 (72-01567) est en tournée de présentation en Europe.
Le vainqueur du marché du siècle, désormais débarassé  de son "Y"  devenu inutile, a débuté son "1975 European Flight Demo tour"  le 30 Mai par le Salon International de l'Aéronautique du Bourget.
Neil Anderson (GD) ainsi que le Lt Col James Rider (USAF)sont chargés de présenter l'avion ; plus 50 vols de démonstrations sont prévus au calendrier.
Un Phantom RF-4C, piloté par le Lt Col Duke Johnston (USAF) accompagne le prototype sur l'entièreté de sa tournée. Il transporte le deuxième pilote, et donne au public un élément de comparaison entre les deux générations de chasseurs durant le vol.
Mais il représente surtout, les "yeux" du F-16, qui est jusque là dépourvu de tout élément de navigation.

Ce 3 Juillet, le team fait escale à Beauvechain, afin de présenter officiellement le successeur du Starfighter à la Force Aérienne belge.
Le prototype, ainsi que le Phantom sont déjà sur place lorsque arrivent les autorités militaires ainsi que la presse.
Les deux avions sont face au hangar H5 (E&T), au nord de la base.

Les autorités militaires, et la presse sont invitées à découvrir le nouvel avion ; des passerelles sont déployées afin de permettre l'accès au poste de pilotage.
Neil Anderson, se charge de présenter les particularités de ce nouveau cockpit : Head-Up display - Side Stick - Fly by wire - Siège incliné de 30° -  etc.

  • Photo 7507-01 & 7507-02 : Le prototype devant le hangar abritant normalement l'escadrille E&T. (Électronique & Télécommunications)
    A noter que l'équipement de support au sol, ou GSE (Ground Support Equipment) est d'origine USAF, cet équipement comprenant groupe de démarrage (GPU), échelles, outillage etc.
    La pompe permettant de procéder aux appoints d'huile moteur y est bien visible, le 1Wing sera équipé du même type d'outillage bien connu des crew-chiefs, lorsqu'il réceptionnera plus tard ses premiers F-16.
  • Photo 7507-02 : A noter que l'avion est équipé de missiles AIM-9E, évolution du AIM-9B (Bravo) utilisé jusque là au 1Wing.
  • Photo 7507-03 : A l'extrême gauche de cette photo, le Lt Col Duke Johnston en conversation avec le responsable de cette tournée de promotion en Europe, Jim Murphy, un ancien pilote de la US Navy.
    A sa droite, légèrement en arrière, le Lt Col James Rider.
    Au cockpit du prototype : Neil Anderson.
  • Photo 7507-04 : Détail de l'Air Intake, côté droit.
    Le nombre "53" représente le nombre de vols de démonstration prévus lors de cette campagne européenne de présentation ; chaque silhouette de F-16 indiquant l'endroit où le prototype a été présenté jusque là.
    La tournée européenne débute au mois de Mai à Ramstein, juste avant le Salon International du Bourget qui ouvre ses portes le 30 Mai. 
    L'avion se déplace ensuite à Rygge (Norvège), Værløse (Danemark), Volkel (Pays-bas), Florennes (21 Juin), Torrejón et Zaragosa (Espagne), Bentwaters et Alconbury, puis de nouveau à Ramstein et Bitburg, avant l'étape de Beauvechain prévue ce 3 Juillet.
     

 F-16 et Phantom sont ensuite préparés pour la présentation en vol qui doit suivre. Le back-seat du RF-4C sera occupé par un pilote du 350 Sqn : l'ADC Jan Govaerts.

  • Photo 7507-11 : L'ADC Jan Govaerts se prépare avant de prendre place à l'arrière du Phantom II. Le décollage se fera en paire afin de donner au public un élément de comparaison entre la poussée du moteur Pratt & Whitney F-100 et celle du J-79 équipant le F-4.
  • Photo 7507-12 : A noter que les moteurs J-79 du Phantom démarrent à l'air comprimé tout comme les moteurs de nos Starfighter.
    Le matériel de démarrage est donc constitué d'un groupe générateur d'air sous pression (Copco Air Starter), et d'un groupe électrogène. (GPU - Ground Power Unit), le tout accompagné du chariot à extincteurs.
  • Photo 7507-13 : Le premier prototype n'est pas encore équipé d'un système autonome de démarrage de type JFS (Jet Fuel Starter)
    Le démarrage du moteur se fait donc de la même manière que pour le F-4, à l'aide d'un Air Starter, qui est dans ce cas combiné au GPU.
  • Photo 7507-14 : A noter la porte de train avant en deux parties s'ouvrant de part et d'autre de l'entrée d'air, les avions de production ne possèderont plus qu'une seule porte, s'ouvrant vers la droite.

Pendant ce temps, les autorités militaires et politiques sont regroupées au dispersal du 349 Sqn, qui se trouve en bordure de piste, face au hangar H2.
Elles sont accueillies par le Chef d'Etat Major de la Force Aérienne, le Général Albert Debêche, ainsi que par le Chef de Corps du 1 Wing, le Colonel René Soufnonguel.

  • Photo 7507-21 : Le Lt Gen A.Debêche accueille le Colonel Jacques Lefèbvre, chef de cabinet du ministre de la Défense Nationale :
    Paul Van den Boyenants
  • Photo 7507-22 : Le Lt Gen A.Debêche accueille les personnalités politiques.
  • Photo 7507-23 : Le Col R.Soufnonguel accueille le Col Jacques Lefèbvre. A l'arrière plan Jim Murphy, promoteur de la tournée européenne du prototype.
  • Photo 7507-24 : Le Col R.Soufnonguel accueille les personnalités politiques.
  • Photo 7507-25 : Pause-café au dispersal du 349 Sqn. A l'arrière plan le Col Jacques Lefèbvre. On aperçoit également Marguerite De Riemaecker-Legot, première femme ministre belge (1965) ; nommée ministre d'Etat en octobre 1974.
  • Photo 7507-26 : La "tribune" VIP, à l'arrière du dispersal.

La start-up clearance est accordée aux deux avions qui taxient bientôt l'un derrière l'autre pour un Max Performance Take-Off au départ de la piste 22.

  • Photo 7507-31 : Le cockpit du F-16 étant au dessus de l'Air Intake, le canopy doit obligatoirement être fermé avant la mise en route.
    Le débit d'air du turbo-fan est de loin supérieur à celui des moteurs de la génération précédente. La puissance d'aspiration est telle, que même en Idle, (Ralenti) le risque d'ingestion de corps étrangers (FOD) par le moteur est bien présent.
  • Photo 7507-32 : La Follow Me enmène F-16 et F-4 vers la piste 22. A gauche du F-4, le Flight Sim (F-104), et à gauche du prototype, le hangar H11. (Ligne F-104)
  • Photo 7507-33 : Laché des freins pour le F-16, le F-4 va tenter de le suivre au mieux...


L'autorisation de décollage est donnée, laché des freinsau "top",  le F-16 est airborne au niveau de la bretelle menant vers le H5, tandis que le F-4 est toujours en pleine accélération.

 

F-16 et Phantom présentent tout d'abord une suite de manoeuvres destinées à démontrer les différentes capacités du nouveau chasseur comparées à celles du F-4, ce dernier tentant de lui donner la réplique dans un simulacre de combat tournoyant.
Neil Anderson, se lance ensuite dans une présentation acrobatique époustouflante, tant la puissance et l'agilité de la machine semblent à peine croyables. 

Quinze minutes plus tard, la démonstration est terminée. Ceux qui jusque là n'étaient pas convaincu de la supériorité du F-16 sur ses concurrents directs sont rassurrés.
Les autorités civiles et militaires sont maintenant rassemblées à l'intérieur du hangar E&T où le prototype leur est présenté une dernière fois.
Les mines sont réjouies, et le regard approbateur de certains en dit long sur l'impression que leur laisse le futur remplaçant du Starfighter.
Les discours se succèdents, Chef de Corps et Chef d'Etat Major présentent en ce jour officiellement le nouveau fer de lance de la Force Aérienne, dont la mise en oeuvre sera très bientôt confiée au 1Wing de Chasse Tout Temps.

  • Photo 7507-61 : Le Chef d'Etat Major de la Force Aérienne, le Gen A.Debêche en conversation avec Neil Anderson. (GD)
  • Photo 7507-62 ~ 7507-64 : Le Col James Rider (USAF) expose le cockpit aux pilotes du 1Wing.
  • Photo 7507-65 & 7507-66 : Le Chef de Corps du 1 Wing, le Col R.Soufnongueul et le Chef d'Etat Major de la Force Aérienne, le Gen A.Debêche.
     

 

- 11 Juillet 1975 : Après 68 représentations officielles, qui les ont vu évoluer en Belgique, France, Grande-Bretagne, Allemagne et Italie, les Slivers effectuent leur dernier show lors du meeting de Beauvechain.

 

- 21 Juillet 1975 : Rassemblement massif des 349 Sqn & 350 Sqn pour le défilé militaire annuel du 21 Juillet.

 

- 22 Septembre - 02 Octobre 1975 : Echange d'escadrille entre le 350 Sqn et l'escadron EC 3/30 "Lorainne".

 

350 Squadron_RAF_02EC333 Squadron 05


L'escadron 3/30 "Lorainne"fait partie de la 30ème Escadre de Chasse Tout Temps et est stationné sur la "BA112 Reims-Champagne".
Le 3/30 évolue sur Dassault Mirage F1C depuis Février 1974, son voisin d'escadre, le prestigieux 2/30 "Normandie-Niemen", a été le premier escadron français à recevoir le Mirage F1C en Décembre 1973.

Huit pilotes et vingt-neuf mécanos ralient Reims par air et par route, quatre F-104G sont déployés.

  • Photo 7509-01 : 29 Sept - Fly past du 350 Sqn en formation avec le 3/30 "Lorraine". Les quatres pilotes 350 sont : J.Jacob - M.Salmon - J-M.Paul - Ph.Callandt.
  • Photo 7509-02 : Le Cpn Michel Salmon roule vers le dispersal du 3/30. (Reims - 29 Septembre 1975)
  • Photo 7509-03 : 350 Sqn et 3/30 "Lorraine" (Pilotes) réunis autour du FX-59.
  • Photo 7509-04 : 350 Sqn et 3/30 "Lorraine" (Pilotes & Mécanos) réunis autour d'un Mirage F1 du 3/30.
  • Fichier d'identification de la photo 7509-03 : pdf350SqnEC3-30.pdf
  • Fichier d'identification de la photo 7509-04 : pdf350SqnEC3-30_02.pdf
  • Photo 7509-05 : Article paru dans la presse locale française en Octobre 1975.

 

Le 1Wing accueille de son côté un détachement de pilotes et mécanos du 3/30 "Lorraine".

  • Photo 7509b-01 : Un Mirage F1C du 3/30 à Beauvechain durant la même période. (30-FY - Numéro de série : 32)
  • Photo 7509b-02 : Le SLt François Paradis du 3/30 Lorraine et son mécanicien, le Sgt Merluzeau devant le 30-FJ - Nr.30

 

 

1976

 

- 1976 : Le 1 Wing de Chasse Tout Temps adopte un nouvel insigne comme emblème. Il représente un Faucon doré prêt à fondre sur sa proie. Il est posé au milieu d'un écu bleu foncé, le tout étant bordé d'un liseré doré.
La devise de Tacite " Audeo Aciem "(J'ose engager le combat) accompagne le faucon.

Audeo Aciem_badge02Audeo Aciem_Ecusson02

 

 

 

 

- Février 1976 : Visite peu banale à Beauvechain que celle de deux Crouze de la Flottille 14F de la base de Landivisiau.

Flottille 14F Badge02
 

La Flottille 14F évolue sur Vought Crusader F-8E (FN) (*) depuis le 1er Mars 1965. Initialement basée à Lorient, elle occupe la base de Landivisiau, dans le Finistère, depuis le 1er Août 1968.
Sa mission principale est l’interception tout temps terrestre et embarquée ; un détachement de la 14F basé à bord du porte-avions Français Clémenceau a récemment fait le tour du globe entre Octobre 1974 et Mars 1975, lors de l’opération « Saphir » destinée à sécuriser la région de Djibouti, en côte française des Somalis.


(*) FN pour French Navy.
La version F-8E (FN) est une version spécialement adaptée du F-8E aux besoins de la Marine Nationale française, quelques modifications permettent à l’avion de s’adapter à la petite taille des porte-avions Français, ces derniers ayant des ponts d’envol encore plus court que leurs homologues de classe moyenne US.
Ces modifications concernent essentiellement les dispositifs hypersustentateurs, dont :

  • l'incidence de la voilure à incidence variable qui passe de 5° à 7°.
  • les becs simples de bord d'attaque sont remplacés par des becs doubles.
  • les flaps sont soufflés par un système BLC (Boundary Layer Control) comparable à celui utilisé sur le F-104G.

 

 

 

- 04 Juin 1976: BBQ au 350 Squadron.

En cette veille de long week-end de Pentecôte, le CO du 350 Sqn, le Maj J.Buzin invite ses pilotes et mécanos pour un verre de l'amitié autour d'un barbecue.
Les derniers "bacs" sont rentrés, et les post-flights sont terminées. Il est aux environs de 18 heures lorsques pilotes, crew-chiefs et armuriers se retrouvent au dispersal de la 350.
Les cotelettes sont sur le feu et les merguez sont prêtes à les suivre. Quelques pilotes surveillent la cuisson tandis que d'autres sont d'ores et déjà prêt à servir sauces et autres accompagnements.
Bientôt, tout le monde se retrouve à plaisanter un verre à la main. Des liens d'amitiés se créent tandis que d'autres se confirment, l'esprit de corps se renforce.   

 

La nuit tombée, pilotes et mécanos se dirigent vers le bar de l'escadrille, où la soirée continue autour d'une assiette de fromage, qui est accompagnée de la "pinte" traditionnelle.

 

.

 

- 16 - 24 Juin 1976 : Echange d'escadrilles entre le 350 Sqn et le WaSLw 10 (Waffenschule Luftwaffe 10) de Jever.

 350 Squadron_RAF_02Waffenschule 10 01

 

Quatre F/TF-104G (*) de l'école de chasse de Jever sont déployé à Beauvechain.
Pilotes et techniciens sont accueilli début d'après-midi par le CO de la 350ème Escadrille, le Maj Jean Buzin.

(*) F-104G : 24+43 & 24+28
   TF-104G : 27+09 & 27+26

Les six pilotes de l'Ecole de Chasse, déployés à Beauvechain sont tous Instructor Pilot (IP) :

Maj ANTONIAK Eugen
Maj KÖPSEL Günter
Cpn BÖHNKE Harald
Cpn HAGEMEISTER Peter
1Lt HARTL Arnulf
1Lt SCHMIDT Heinz

 

 

 

 

 

 

 

  • Photos 760616-01 à 760616-06 : A noter que les F/TF-104G de la Luftwaffe sont désormais équipés du siège Martin Baker Mk. GQ-7(A) à capacité zero-zero. (*)
    Au contraire du 1Wing, où les avions sont uniquement utilisé lors de missions d'interception, les Starfighter allemands sont également utilisés lors de missions "Muli-role".
    Ce type de mission augmente inévitablement le poids de l'avion ainsi que la charge alaire, ceci entrainant une augmentation rapide du taux de descente en cas de panne moteur, spécialement à basse altitude.
    Le siège Lockheed C2 initialement installé étant certifié pour une vitesse minimale de 120 noeuds, il s'avère très rapidement être inefficace dans des situations où le taux de chute est très important.
    Le taux d'éjection manquée devient rapidement innaceptable pour la Luftwaffe qui contacte Martin Baker dès 1967 afin de faire modifier la version Mk.7, d'ores et déjà utilisée sur de nombreux avions de la Luftwaffe, afin qu'elle s'adapte au F-104G ; ceci donnera la version Mk.GQ-7(A).
    Noter que le parachute fait désormais partie intégrante du siège ; les pilotes allemands ne disposent plus de "spurs" mais bien d'une paire de sangles attachées à chaque jambe, au niveau de la cheville et du genou.  
    (*) Altitude Zero - Vitesse Zero.

 

 

Le 1Wing de son côté déploie huit pilotes de la 350ème à Jever :

 

Cdt BEYAERT Hans Chef de Détachement
Cpn CAMMAERTS John  
Cpn VERHAEREN Jacques  
Lt TOUSSAINT Jean-Marie  
Lt BERRUYER Daniel

 

Lt PAUL Jean-Marie  
Lt QUINET Paul  
Lt VAN EECKHOUDT Guy  

 

 

 

.

 

 

 

 


Le 23 Juin, veille du retour vers Jever, un vol en formation comprenant les quatres F/TF-104G du WaSLw10 et deux F-104G du 350 Sqn est organisé sur un plan de vol se situant au sud de Namur.
Un Mirage 5BR de la 42ème Escadrille de Florennes rejoint la section au dessus de Malonne et prend quelques photos de la formation.

 

  • Photos 760623-01 - 760623-08 : 23 Juin 1976
    Vol en formation comprenant deux F-104G du 350 Sqn et quatre F/TF104G de la Waffenschule 10 de Jever.
    Le FX09 est piloté par le CO du 350 Sqn, le Maj Jean Buzin, tandis que l'ADC Guy Famenne est aux commandes du FX72.
  • Photo 760623-01 ~ 760623-05 : Les pilotes des deux F-104G de la WaSLw10 sont : le Cpn Hagemeister et le Lt Schmidt. (24+28 & 24+43)
  • Photo 760623-07 : Les pilotes des deux TF-104G de la WaSLw10 sont : Maj Antoniak Eugen - Maj Köpsel Günter - Cpn Böhnke Harald - Lt Hartl Arnulf.



- 25 Juin 1976 : Premier vol solo sur F-104G pour le SLt Theo Everaert.
Il rejoindra le 350 Sqn en compagnie du SLt Pierre Leonard (*) le 06 Octobre 1976.

(*) Le Slt Leonard effectuera son vol solo trois jours plus tard, le 28 Juin, à bord du FC07







- 30 Juillet 1976 : Dernière photo de groupe entre les pilotes de la 350ème escadrille et son CO, le Lt Col Jean Buzin.
Ce dernier cèdera le relais du Squadron le 23 Août au Maj Frans Sergooris.



. 

- 03 Août 1976 : Perte du FX-09 et de son pilote, le Cpn Walter Van Den Enden lors d'un vol QRA. L'avion s'écrase non loin de Solre-sur-Sambre.

Le 1Wing reçoit ce 03 Août la visite d'un Général de la Luftwaffe ; le Brigadegeneral Helmut Schwarz, nouveau commandant du SOC-2 de Uedem. (Sector Operation Center - 2)
 
Afin de démontrer les capacités de réaction du 1Wing de Chasse Tout Temps, un "Scramble QRA" est déclenché par le Chef de Corps, le Col Soufnonguel.
Le FX-09 et le FX-59 sont tout deux pilotés par des membres du 350 Sqn, dont le Cpn Walter Van Den Enden (FX-09)
Ce dernier décolle, contacte le contrôle Radar, et effectue sa montée en full A/B comme d'habitude. Ensuite c'est le silence radio...
L'avion s'écrase quelque minutes plus tard, toujours au cap 220 non loin de la frontière française à Solre-sur-Sambre.


 

 

  • Photo 7608-01 ~ 7608-03 : Le Brigadegeneral H.Schwarz accompagné du Chef de Corps, le Col Soufnonguel, de l'OSN, le Lt Col Willems, et de l'OST, le Lt Col P. De Beuveme.
  • Photo 7608-04 ~ 7608-05 : Scramble du FX09 accompagné du FX59.

 

 

- 07 Août 1976 : Armed Forces Day at RAF Woodbridge. (Suffolk - GB)

 

Le 1Wing y est représenté par le FX19.

La base de Woodbridge, initialement construite par la RAF en 1943, est occupée par l'USAF depuis 1952.
La première escadrille à occuper la base est le 79th Fighter Bomber Squadron qui y opère succèssivement le F-84 Thunderjet, puis le F-100 Super Sabre avant de déménager vers RAF Hupper Heyford et de se convertir sur F-111E Aardvark.


 

- 1er Octobre 1976 : 478ème et dernier vol stratosphérique au 1Wing de Chasse Tout Temps.
Les vols stratosphériques ou "zoom climbs" étant effectués exclusivement par le 1Wing, ceci est également le dernier vol stratosphérique de la Force Aérienne.

Jusque là, 349 Sqn et 350 Sqn ont "zoomé" deux fois par semaines, le mardi et le jeudi.
Pour des raisons de sécurité, le vol est toujours effectué par paire.


Pour ce dernier vol, c'est le 350 Sqn qui a le privilège de la mission. Les deux pilotes ;  le Cpn Jean-Marie "Jim" Paul et le Cpn Michel Salmon, rejoignent leur avion en début d'après midi.
Le FX-96, pour Jim Paul et le FX-82 pour Michel Salmon sont en configuration "clean" c'est à dire sans aucun réservoirs extérieurs. Ils sont tout deux "fuelés" au maximum de la capacité interne du F-104G, les jauges affichent donc 5800 livres. 

Les crew-chiefs sont les 1Sgt Willy "Wantu" Wantulak pour le FX-96 et  1Sgt Pierre "Schaffy" Schaffrath pour le FX-82.

Après une dernière vérification de l'équipement stratosphérique, les pilotes s'installent et se préparent à effectuer cette dernière mission type.

 

 

Aux alentours de 14.00 Hrs, les deux avions décollent, post-combustion allumée. La législation ne permettant pas le vol supersonique à basse altitude, les deux avions grimpent vers l'altitude d'accélération (+/- 36.000 pieds) à une vitesse légèrement inférieure au Mach. (0.9 Mach)

(*) L'accélération vers mach 2 se fait à la tropopause. La tropopause, située entre la troposphère et la stratosphère est l'altitude à laquelle la température de l'air est la plus froide. (entre -50°c et -60°c) Elle se situe généralement autour de 36.000 pieds, mais varie selon les conditions atmosphériques. C'est par conséquent à cette altitude que la densité de l'air, bien que très basse, suffit encore à obtenir le meilleur rendement (meilleur rapport thermodynamique et aérodynamique), permettant ainsi d'obtenir la vitesse linéaire la plus élevée. Le principe du zoom étant de transformer la vitesse acquise durant l'accélération en altitude, il est primordial d'obtenir la vitesse la plus élevée possible avant d'entamer le zoom.

Les deux avions, en formation "battle" atteignent les 36.000 pieds aux environs de Luxembourg.
Le cap est ensuite mis au nord et les deux moteurs sont poussés en Max A/B. L'accélération vers mach 2 prend plus ou moins trois minutes, et amène les deux avions aux alentours de Namur.
Des calculs "balistiques" ont déterminés que l'angle de montée optimal se situe aux environs de 50 degrés.
Les Cpt Paul et Cpt Salmon tirent donc sur le manche et entament leurs ascension.
Un dixième de mach est perdu tout les 4.000 pieds, et la vitesse ne peux en aucun cas être inférieure à Mach 1 (200 noeuds) au sommet de l'apex.
Ils sont à Mach 2 lorsqu'il débutent le zoom, ils peuvent donc estimer gagner 40.000 pieds et ainsi atteindre une altitude finale de plus ou moins 76.000 pieds à la fin du zoom.

65.000 pieds : la raréfaction de l'air provoque l'extinction de la post combustion, le régime moteur est ajusté afin de limiter la température de tuyère (EGT). Le reste du vol jusqu'à l'apogée est de la pure balistique, l'avion volant sur son inertie.

Les deux pilotes atteignent finalement l'apex ;  en levant la tête, ils peuvent discerner les étoiles...

Les jauges à carburant indiquent à présent +/- 1200 livres, c'est à dire 10 minutes de vol.
La descente vers Beauvechain est donc effectuée au régime réduit, les deux avions se posent une quarantaine de minutes après avoir décollés, il est aux environs de 14.40 h. 

Les deux pilotes sont assistés par leur crew-chief respectif, il est 14.45h à la montre de Schaffy. (Photo 7610-13)

 

 

 

 

1977




- 13 Janvier 1977 : Le Cpn John Cammaerts (350 Sqn) perd le controle du FX25 durant la procédure d'atterrissage vers Beauvechain et est forcé de s'éjecter. Son avion s'écrase non loin de Jodoigne à Saint-Jean Geest.
Le système qui gère le Stick Kicker est déterminé comme étant à l'origine de la perte de contrôle. Le Cpn Cammaerts  blessé aux vertèbres est forcé d'abandonner la chasse, et fait mutation au 15 Wing.


- 14 Février 1977 : Le SLt Gerald Dessart est victime d'un Flame-out durant son approche de nuit vers Beauvechain. La prise de contact avec la piste est d'une violence telle, que le FX56 perd son train d'atterrissage et termine sur le ventre.
L'avion prend feu, mais le Slt Dessart s'en sort malgré tout sans blessures majeures.


-  21 Février 1977 : Le Maj Wilfried J.L. De Brouwer prend les commandes du 349 Sqn.

 

- 13 avril 1977 : Avec l'arrivée du F-16, l'infrastructure de la base évolue, elle est désormais équipée d'abris en béton individuels pour avions. La construction des Shelter est lancée. Certains de ces abris seront également destinés à abriter les camions ravitailleurs (Bowser), d'autres seront équipés spécialement pour pratiquer les essais et réglages moteur (Trimpad).
Quatres d'entre-eux seront immédiatement attribués aux Starfighter en état d'alerte IAF.
La construction se terminera au mois d'aôut 1979 avec le shelter conditionné de l'AIS (Avionics Intermediate Shop)

 

- 17 Avril 1977 : Le Cdt Jef De Heyn (10 Wing) s'envole pour Wright-Patterson AFB afin de participer au développement du F-16 et est intégré au sein du JTF (Joint Test Force).
L'avion est à ce moment au stade de la pré-série (Full Scale Development - FSD) et est développé conjointement avec les cinq pays acquéreurs du nouveau chasseur. (USA - Belgique - Hollande - Danemark - Norvège)

 

- 27 Avril - 12 Mai : Campagne de tir à Solenzara pour le 350 Sqn.

  • Photo 770427-01 : Le FX12 au Start-up. Les deux Crew-Chiefs sont les 1Sgt Willw Wantulak (à l'avant) et Edouard Cornet (à l'arrière)

 

- 5 Mai 1977 : Signature d'un contrat portant sur l'achat initial de 116 F-16 , dont 96 F-16A monoplace et 20 F-16B biplaces avec le constructeur General Dynamics.
Une fois de plus, le montage des avions est confié aux usines SONACA et SABCA, les tâches étant réparties de la manière suivante :
L'ensemble de la structure ou Airframe sera assemblée par la SONACA, tandis que SABCA se chargera de l'installation moteur ainsi que de l'activation et test des différents systèmes.
Les éléments de structures seront fabriqués dans un des pays participants au programme F-16 (Belgique - Hollande - Danemark - Norvège).
174 avions seront ainsi assemblés en Belgique, ceux pour la Force Aérienne belge, et ceux pour la Force Aérienne Danoise.

L'assemblage final des moteurs Pratt & Whitney F100-PW-100 des 4 pays concernés se fera dans les halls de la Fabrique Nationale à Herstal. La Kongsberg Jet Engine Division (Norvège) fabriquera le Fan Drive Turbine Module. Philips, en Hollande fabriquera l'Augmentor & Nozzle Module. 

Les numéros de série vont de FA01 ~ FA96 et de FB01 ~ FB20.

 

- 22 Décembre 1977 : Dernier vol de l'ADC Michel Augustus (349 Sqn)

Dernier vol F-104 pour un des derniers sous-officier pilotes du 1Wing, l'ADC M.Augustus,qui aura volé l'entièreté se sa carrière en tant que pilote de chasse.
Sur la photo ci-dessous, l'ADC Augustus est entouré des pilotes qui l'ont accompagné lors de son dernier vol ,dont le CO du 349 Sqn, le Maj Wilfried De Brouwer.


Ceci est également une des dernières photos du FX18 qui sera partiellement détruit (Cat.5) lors de son atterrissage du 23 Mai 1978. (Voir plus bas)



 

1978

 

- 05 Janvier 1978 : Dernier vol sur F-104G pour les deux derniers sous-officiers pilote du 350Sqn.

Pour ce dernier vol, les ADC Herman Devos et ADC Guy Famenne sont accompagnés du Lt Col Jean Buzin, et des Capt Jean-Pierre "Pitou" Aerts, Jules Jacob, Jean-Guy Moureau, Michel Salmon, Jean-Marie "Toutou" Toussaint.


 

- 06 Janvier 1978 : Le 350 Squadron se réunit autour de ses deux derniers Adjudants-Chefs

 

- 27 Mars 1978 : La formation du personnel technique débute.
 
Un Officier, (Lt Durochez) ainsi que quatre Sous-officiers techniciens  (Adj Knaepen - 1SM Huygens - 1SM Schaffrath - 1Sgt Robeyns) , destinés à devenir instructeurs moteur F-100 sont envoyés succèssivement  à Langley AFB et Edwards AFB (USA) . Les cours démarrent dès le 03 Avril 1978 et doivent se terminer le 11 Août.
Ils vont dès leur retour en Belgique se consacrer à la rédaction des syllabus qui vont leur permettre d'entamer la conversion du personnel du 1Wing dès Janvier 1979.

 

 

- 23 Mai 1978 : Sortie de piste du FX18.

Le FX18 est soumis à un violent Nose Wheel Shimmy durant l'atterrissage, ceci provoquant la rupture de la Nose Wheel et d'une partie du train avant. L'avion sort de la piste, se retourne le long de son axe longitudinal et termine sa course sur le dos..
Les pompiers de garde du 1Wing arrivent très rapidement sur place, et brisent la verrière de l'avion afin d'en extraire l'infortuné pilote ; le Lt Jean-Luc Storder du 350 Sqn.
Ce dernier est extrait de l'épave sans une égratignure.



- Juillet 1978 : Le Maj Jef De Heyn fait mouvement depuis Wright-Patterson AFB vers Edwards AFB où il est très vite rejoint par le Maj Guy Devolder, pilote de réception militaire SABCA.
Il vont devenir les premier pilote belge à être qualifié sur F-16 au bout d'une formation comprenant 88 heures de théorie et 25 heures de vol.

  • Photo 7807-01 & 7807-02 : Le Maj Guy Devolder en compagnie du Lt Col Robert "Bob" Ettinger. A l'arrière plan le F-16B serial 75-0752. 
    Bob Ettinger est un des pilotes d'essai qui a participé au développement du F-16 au sein du JTF (Joint Test Force). Il est à ce moment IP (Instructor Pilot) sur F-16 au sein de l'Air Force Flight Test Center (AFFTC) à Edwards AFB. 

 

- 18 Août 1978 : Le premier F-16A block 1 (78-0001) est livré par General Dynamics (Fort Worth) à l'USAF (Edwards) Il sera livré vers une unité opérationnelle en Mars 1979 (34 Tactical Fighter Squadron Hill AFB)

 

- 1er Novembre 1978 : Quatres autres pilotes, futurs moniteurs, entament leur conversion à Edwards AFB.
Les Capt Toussaint, Capt Van Beneden, Capt Fransen, Capt Van De Velde répondent tous au critère minimum de 1000 heures de "jet" dont 750 sur avion de combat.
Leur formation s'étend sur six mois, et comporte 26 vols dont deux en double commandes sur un des deux F-16B disponibles (75-0751 & 75-0752)
Après deux vols sur biplaces, ils sont lâché sur F-16A (75-0747 & 75-0748)

 

- 4 Décembre 1978 : Un Officier (Lt Bernard Hiernaux) ainsi qu'une vingtaine de Sous-Officiers entament leur formation à Hill AFB.
Ces spécialistes constituent le personnel clé chargé de la réception et de la mise en oeuvre des premiers avions qui seront livrés dès le mois de Janvier 1979.
Ils sont formés pour les spécialités suivantes : Airframe Systems - Electrical Systems - Avionics Systems. 

 

5 Sous-Officiers

 

 

 

 

 

 

Airframe

 

 

 

 

 

04.12.78 - 23.04.79

 

 

 

 

 

Adj Rudolf Zandbergen             

1SM Guido Alaerts

1SM Georges Meulemans
Sgt Hendrick Nackaerts

Sgt Danny Claeys

 

1 Officier &

6 Sous Officiers

 

 

 

 

 

 

 

Avionics I

 

 

 

 

 

 

 

04.12.78 - 09.04.79

 

 

 

 

 

 

 

Lt Bernard Hiernaux

Adj Gustave De Doncker

1SM Victor Lienard

1SM Guy Jaumotte

1SM Henri Broos

1Sgt Christian Novalet

1 Sgt Roger Meys

 

2 Sous-Officiers

 

 

 

Electrical

 

 

04.12.78 - 12.01.79

 

 

Adj Albert Rotty

Adj Henri Beullens

 

6 Sous-Officiers

 

 

 

 

 

 

Avionics II

 

 

 

 

 

04.12.78 - 23.02.79

 

 

 

 

 

Adj Léon Wambersie

Adj Claude Massart

1SM Fernand Gilles

1SM Yvan Quenon

1SM Jean Deboose

Sgt Ervin Lemmens

 

Les spécialistes moteur les rejoignent dès le mois de Janvier et entament à leur tour leur conversion sur Pratt & Whitney F-100.

6 Sous-Officiers       

 

 

 

 

Engine        

 

 

 

 

03.01.79 - 24.03.79     

 

 

 

 

Adj Marcel Peeren
Adj Fons Peeters
Adj André Demeyer   
Adj Raymond Vlaeminck                  
1SM Raoul Ceulemans
1Sgt Jan Derijker

  

- 11 Décembre 1978 : Premier vol d'un F-16 issu d'une chaine de montage européenne (FB01). Le pilote d'essai SABCA Serge Martin est au commandes, le pilote d'essai de General Dynamics (Neil Anderson) se trouve dans le backseat.






- 12 Décembre 1978 : Crash du FX13
Lors d'un combat simulé à basse altitude, le F-104 du Cpn Martial Vansteenkiste (350 Sqn) rentre dans une formation nuageuse à 1700 ft.
Il percute le sol quelques secondes plus tard non loin de Gosselies à Mayaux. Il n'y a pas d'éjection.

.

 

LA SUITE : Période F-16 1979-1984    

 

 

 
 
 
 
 
 

Copyright © 2012 sergebonfond.be