Catégorie : Histoire
Affichages : 30453
Imprimer

 

 

 

Beauvechain : 1946 -1949. 

 

- 1er Décembre 1946 : Le Maj Louis-Emmanuel dit "Manu" Geerts, ancien Leader du fameux RAF 609Sqn prends le commandement de la 349ème escadrille

 

1947

 

- 1947 : Les deux escadrilles 349 et 350 s'installent peu à peu.

Leurs premier abri est un ancien hangar de la Luftwaffe réhabilité ; il s'agit du "Siemens Halle" qui était destiné aux révisions électriques et radio.
Les mécanos sont installés sur le côté du bâtiment.

 

- Janvier 1947: Le contrat d'acquisition de 24 Mosquito NF30 (NF pour Night Fighter) est signé.

Il s'agit d'avions repris des stocks anglais, vingt-quatre avions au total qui ont déjà fait leurs preuves durant la guerre.
Ils sont acquis au prix de 3.310.000 FB pièce.
Deux exemplaires supplémentaires sont commandés pour être utilisés en tant que "Instructional Airframe" (NT450 et NT563).
Les numéros de série vont de MB-1 à  MB-24.  Ils doivent constituer la dotation de la future Chasse de Nuit.
Le premier avion (NT446 MB-1) est livré le 13 novembre 1947. 

Note: A une époque où l'emploi du bois en aviation est considéré comme obsolète, la structure du Mosquito est néanmoins fabriquée en contre plaqué lamellé de Balsa et de Bouleau. La durée de vie d'un Mosquito en est par conséquent limitée.
Tous les Mosquito opérationnels seront retirés du service actif le 18 Août 1955 et déclassés en Octobre 1956.

 

- 16 Janvier 1947 : Le Lt Eric Born, au commandes du Spitfire XVI TB373 s'écrase à la limite de l'aérodrome. Son moteur a lâché au décollage, et sa volonté d'atteindre la piste lui a été fatale.

 

- Début 1947 : Les grades de la RAF sont abandonnés au bénéfice de leurs équivalents belge.

 

160 Wing de Chasse de Jour

- 1er Avril 1947 : Le  160 (Belgian) Wing devient le 160 Wing de Chasse de Jour.

- 17 Avril 1947 :  Les deux escadrilles, volant jusque là sur Spitfire XVI (*) reçoivent au compte-gouttes les surpuissants Spitfire XIV équipés du Rolls-Royce Griffon 65.
Les trois premiers Spit XIV (SG1 - SG2 - SG3)  sont réceptionnés par la Force Aérienne ce 17 Avril, les suivants seront livrés par la Grande-Bretagne au rythme de 4 à 5 avions par mois.

(*) A noter que les Spitfire XVI, directement dérivé du Spitfire IX, étaient équipé du moteur Packard-Merlin 266 construit sous licence par Packard (USA). Aux termes des accords "prêt-bail" passés entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, ces avions ne pouvant être cédés à un pays tiers, seront restitués à la R.A.F. (voir Juillet 1947 ci-dessous) 

 

L'ordre de bataille du 349 Sqn est le suivant :

CO : Maj "Manu" Geerts.

Flight A  Flight B
Mascaux Jean  Van Den Bosch René
Mathijs Jan Creckillie Armand   
Branders Léon Laforce Albert
Deneyer Ernest Techy Robert
Dubois Jacques Goose Bruno
Moury Jean  Godefroid Hubert


A noter :

1. Le compte-tour gradué jusqu'à 5000 RPM du moteur Griffon 65 (4000 RPM pour le Merlin)
2. La "BOOST" pressure ou pression de suralimentation montant jusqu'à +24 PSI (+16 PSI    pour le Merlin)

 

- Juin 1947 : Le S/Ldr E. Van Lierde cède le relais au Capt R. Duchateau à la tête de l'escadrille 350.

- Juillet 1947 :  Une quinzaine de Spitfire XIV équipent désormais le 160 Wing de Chasse de Jour.

Un des derniers arrivés au sein du 349Sqn est le RM870 GE-B. 
A noter que ces avions comportent encore certains marquages propres à la R.A.F. :

Les Spitfires XVI prêtés par la R.A.F. en attendant la livraisons des Spitfire XIV sont désormais stockés avant d'être rapatriés vers la Grande-Bretagne.

 

- 5 Novembre 1947 : Le Maj "Manu" Geerts, CO du 349 Sqn cède le relais au Maj Paul Deschamps.

L'escadrille se compose de deux Flights.

L'administration de l'escadrille est gérée par les Lieutenant Francken et Remacle d'abord, puis ensuite par le Lieutenant Techy.

pdf 115. 349 Sqn & Spitfire XIV.49 Sqn & Spitfire XIV.

pdf 115.1 349 Sqn Ground-crew & Spitfire XIV.

 

- 13 Novembre 1947 : Réception du premier Mosquito NF30 (MB-1)

Il est destiné à la 10ème escadrille de la future chasse de nuit.
Le deuxième avion (MB-2) est livré quelques jours plus tard, le 21 Novembre.
Dix-huit avions seront livrés en 1948 (MB-3 > MB-20), le dernier,  (MB-24) sera livré en 1953.

 

 

1948

 

- 16 Janvier 1948 : Le Sgt Tony de Maere d'Aertrijcke (350 Sqn) vole tranquillement vers trois mille pieds quelques part au nord de Tirlemont, lorsqu'il est victime d'une panne totale de moteur. 

Il est forcé de poser son Spitfire XIV (NH712 - SG-20) dans un labour à Attenrode-Wever (Glabbeek)
L'avion est fortement endommagé ; aile droite arrachée, aile gauche détruite, moteur irréparable, seul l'enpennage est récupérable.
Tony de Maere s'en sort légèrement blessé. 

 

- 21 Janvier 1948 : Le Maj Marcel Mullenders remplace le Maj Paul Dechamps aux commandes du 349 Sqn.

 

1Wing de Chasse de Jour.

-  1er février 1948 : Le 160ème Wing de Chasse de Jour devient le 1Wing de Chasse de Jour.

La dotation en Spit XIV des deux escadrilles se complète.
Le potentiel des avions disponibles est néanmoins souvent mis à mal, vu le nombre important d'incidents à l'attérrissage, quand ce n'est pas une panne moteur qui force certains pilotes à se poser en rase campagne.
Beaucoup de casse, mais heureusement très peu de dégâts corporels.

 

- 12 Mars 1948 : Le Sgt Joseph Hubert, tout récemment incorporé au 349 Sqn est tellement occupé lors de la procédure d'approche pour la piste 04 qu'il en oublie de sortir son train et pose son Spitfire XIV (NH688 GE-V) sur le ventre. 

L'avion sera réparé et revolera (Mai 1949) au sein de la 1ère Escadrille du 2Wing (Code 3R-E)

 

- 17 Mars 1948 : La Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la France et le Royaume-Uni signent le Traité de Bruxelles, s'engageant à constituer un système défensif commun et à renforcer leurs liens économiques et culturels.
La Belgique s'engage à aligner pour la fin de 1954, 12 escadrilles de Chasse de Jour à 16 avions et 8 escadrilles de Chasse de Nuit à 8 avions, soit 256 avions de combat.
Cependant, face à la menace soviétique, les pays européens se tourneront rapidement vers les Etas-Unis afin de compléter l'efficacité de leur sécurité, une démarche qui aboutira à la mise en place de l'OTAN le 04 Avril 1949.

- 17 Mars 1948 : Le Spitfire XIV RM787 SG-28 "E" (350 Sqn) acquis par la Force Aérienne le 15 Janvier 1948, est déclassé deux mois plus tard ce 17 Mars suite à un décrochage à l'atterrissage.

L'avion est complètement détruit par l'incendie qui se déclare suite à l'impact, mais le Sgt Paul Taminiaux du 350 Squadron s'en sort indemne.

- 25 Mars 1948 : Collision après un atterrisage en formation entre le Spitfire XIV SG-35 (RM770) du Sgt Robert Bayart (350 Sqn) et le Spitfire XIV SG-15 (RM685) piloté par le Sgt Julien Notte (349 Sqn).

L'arriège du fuselage ainsi que l'enpennage du SG-15 est endommagé mais réparable en usine. L'avion est envoyé quelques jours plus tard chez Fairey à Gosselies où il sera réparé avec la section arrière du SG-20, seul élément récupérable après l'atterrissage forcé de Tony de Maere du 16 Janvier.

 

- Mai 1948 : Commande d'un premier lot de 3 Meteors T7 biplaces d'entrainement. (T pour Trainer) au prix de £31,000 l'unité.
Les numéros de série vont de ED1 à ED3. (Gloster construction number G/5/212, 213, 214)
Ils seront livrés à partir du mois de septembre.


 

- Juin 1948 : Création d'un "flight" de Chasse de Nuit. (4 Mosquitos NF30 - 4 pilotes - 5 navigateurs)

Ce flight est l'embryon de notre future première escadrille de chasse de nuit, la 10ème Escadrille de Chasse de Nuit, qui verra le jour dans quelques mois ; il est placé sous les ordres d'un ancien chasseur de nuit de la RAF, le Maj François Vandenplassche.

Une dizaine de Mosquitos ont jusque là été livré au 1Wing. (MB1 > MB10)

 

- 12 Juillet 1948  :  Le 1Wing de Chasse de Jour se rend à Koksijde en campagne de tir jusqu'au 7 Août.
Les Spitfire XIV des deux escadrilles s'entrainent à tirer sur des cibles remorquées par des Miles Martinet TT1 au large du littoral tout proche.
Les Miles Martinet TT1 ont été acquis par la Force Aérienne au début 1947, et font partie du Flight de Remoquage.
Une zone militaire est également disponible près de Nieuwpoort à Lombardsijde pour l'entrainement au tir air-sol et au bombardement.
La "Flight Line" est située le long de la piste 11/29 non loin de la tour de contrôle.

Durant ces période de tir, les armuriers en particulier sont sollicités au maximum : rechargement et nettoyage des canons, réglage du point de convergence (harmonisation), etc.

Les autres spécialités (moteurs, cellules, électriciens, instruments...) ne sont pas pour autant épargnées...

Les mécanos travaillent en général en paire, un spécialiste "cellule"  et un spécialiste "moteur"  par avion.
Ci-dessous, Jan Daniels (moteur) et Jan Vissenaken (cellule) sont occupés sur le GE-B du Sgt Harry Saeys.

 

- 25 Août 1948 : Le Capt Guy de  Patoul prends le commandement du 350 Sqn.

 

- 15 Octobre 1948 : Le premier Meteor T7 est délivré au 1Wing de Chasse de Jour, par le Lt Col Michel "Mike" Donnet

- 10 Novembre 1948 : Deux des derniers Spitfire XIV réceptionnés (*) par le 350 Sqn volent en paire pour une mission en altitude.
Les deux pilotes se photographient mutuellement lors de cette mission : à bord du SG56 (MN-W), le Lt Albert Procureur (350Sqn)  photographie le Lt Tony de Maere d'Aertrijcke (350 Sqn) à bord du SG66 (MN-V) et vice-versa.

(*) Le SG56 (MN-W) a été réceptionné par la Force Aérienne le 24.Août 1948 tandis que le SG66 (MN-V) a été réceptionné le 05.Octobre.1948.



 

- La base en 1948

 

1949  

 

- 15 Janvier 1949 : L'aviation militaire adopte officiellement l'appelation "Force Aérienne - Belgische Luchtmacht".

 

- 12 Mars 1949 : Commande de 48 Meteor F4 au prix de £29,400.

Le Gloster Meteor F4 (Fighter) est la version améliorée du Meteor Mark III, premier modèle de la série à avoir été produit.

La livraison depuis la chaine de production de Brockworth doit débuter dès le mois d'Avril et doit être terminée pour le 30 Novembre.
Les Meteor dont les numéros de série vont du EF1 ~ EF48 sont destinés à équiper le 349 Sqn d'abord puis ensuite le 350 Sqn.


- Avril 1949 : Livraison des premiers Meteor F4 destinés à la 349ème Escadrille depuis l'usine Gloster de Brockworth.

Le EF-2, EF-6, EF-7 sont les trois premiers appareils à rejoindre le 1Wing de Beauvechain.

La 349ème Escadrille devient ainsi la première escadrille belge à passer sur jet.

Les dix membres de ce premier "Belgian Jet Squadron" sont :

 

 - 04 Avril 1949 : Le traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est signé à Washington D.C par les Etats-Unis d'Amérique et 12 nations d'Europe de l'Ouest.

La caractéristique principale de de traité est l'Article 5, qui stipule que tous les membres signataires considèrent qu'une attaque armée contre l'un ou plusieurs des membres, sera désormais considérée comme une attaque contre tous.
Initialement, l'alliance est loin d'être prête à assurer une telle mission. De fortes carences en hommes et en matériel doivent être rapidement comblées. De plus, il n'existe à ce moment aucune structure de commandement pour diriger l'ensemble de la défense de l'Europe de l'Ouest, mais seulement différents comités chargés de fournir des plans de protection de leurs propres secteurs. 


- Mai 1949 : La 350ème Escadrille débute à son tour sa conversion sur le Meteor IV. 

 

- 15 Mai 1949 : Premiers vols opérationnels de la 349ème Escadrille qui devient la première escadrille belge à être complètement équipée du Meteor IV.

 

- 3 Juin 1949 : Premier accident à la Chasse de Nuit ; le MB3 ND-K est déclassé ; il sera suivi de près par le MB6  le 15 Juin. Les deux équipages sont indemnes.

 

- 12 Juin 1949 : Meeting d'Evere.

Moins de deux mois après la réception du premier Meteor, (Avril 1949) une section composée de 9 Meteor F.4 commandée par le Maj Mullenders (349 Sqn) effectue un simulacre d'attaque au sol lors du Meeting, qui célèbre à cette occasion le 35ème anniversaire de notre aviation.
Le CO de la 10ème Escadrille, le Maj François Vandenplassche mène une formation remarquée de six Mosquitos.

  

  

10ème Escadrille de Chasse de Nuit

 

- 2 Juillet 1949 : Création de la 10ème Escadrille de Chasse de Nuit.


(Mosquito NF30 - Squadron code : ND - Insigne : Un dragon  d'argent)

 

Insigne 10eme Escadrille02

La 10ème Escadrille de Chasse de Nuit reprend les traditions et l'insigne de la 3ème Escadrille de Reconnaissance de Nuit du 3ème Régiment d'Aéronautique, le Dragon d'argent
Elle a désormais à sa disposition la quasi-totalité de la commande de Mosquito NF30 dont la majeure partie a été livrée en 1948, seuls les MB23 et MB24 manquent encore à l'appel, ils seront livrés en 1953.
Deux exemplaires sont d'ores et déjà perdus, le MB3 et le MB6, tous deux crashés à Beauvechain au mois de Juin. (1949)

Son premier commandant en est le Maj François Vandenplassche qui cèdera sa place au Major Charles Roman le 1er octobre.

 

- 24 Septembre 1949 : Le 1Wing de Chasse participe à L'exercice "Bulldog"

Des unités de l'Armée de l'Air française et de la Force Aérienne belge rejoignent les avions Américains, Hollandais et Anglais, pour les manoeuvres d'automne de la Royal Air Force (RAF).
L'exercice Bulldog, qui a commencé dès le vendredi 23 septembre, doit durer jusqu'au lundi ou mardi suivant.
L'opération est conçue afin de donner au Bomber Command l'expérience nécessaire dans l'attaque d'objectifs industriels fortement défendus. Dans ce but, des raids sont prévus sur Londres, Portsmouth, Cardiff, Southampton et Bristol.
Treize escadrilles auxiliaires britanniques (R.Aux.A.F.) ont rejoins les escadrilles régulières de chasse et de bombardement.
La France, la Belgique, et la Hollande fournissent des escadrilles de chasse évoluant sur jet.
L'Armée de l'Air est représentée par les deux escadrons de chasse "1/2 Cigognes" et "2/2 Alsace" de la base de Dijon, tout deux évoluent sur De Havilland Vampire.
Les Etats-Unis utilisent leurs tout nouveaux bombardiers B-50 en plus de leurs traditionnels B-29.

De son côté, la Force Aérienne belge participe pour la première fois à un exercice réunissant les membres du Traité de Bruxelles. Sous le commandement de leurs Chef de Corps, le Maj Albert Van De Velde DFC, des pilotes issus des deux escadrilles 350 et 349, se retrouvent en territoire britannique pour la première fois depuis la fin de la guerre. Un tiers des pilotes présents ont servi au sein de la RAF durant le conflit, et les deux tiers restant ont tous été formés en Angleterre.

13 Octobre 1949 : Le Mosquito MB9 s'abime à Wevelgem, sans dommage pour l'équipage.

- 30 Octobre 1949 : La fonction d'Officier Supérieur Navigant est officialisée. Le Maj Joseph Renier est le premier OSN du 1Wing de Chasse de Jour. 

- 25 Novembre 1949 : Premier accident mortel pour la 10ème escadrille.
Le Mosquito MB-7 s'écrase peu après son décollage à Piétrebais. Son pilote, le 1Lt Marcel Huls ainsi que son navigateur, le Capt Paul Remy périssent tout deux dans l'accident.

 

Escadrille Auxiliaire

 

- 1 Décembre 1949 : Création de l'Escadrille auxiliaire.

 

(3 Spit IX et 6 Spit XIV - Squadron code : GV -  31 pilotes - Insigne : Le Flambeau Ailé)

InsigneEscadrilleAuxiliaire02

L'insigne, est conçu à l'initiative du Capt Jean Rigole, ancien du 350 Sqn et de Léon Rubin.

Il représente une main noire brandissant un flambeau d'or à flamme écarlate encadré de deux ailes d'or. Le tout entouré d'un cercle bleu moyen.

Devise : "Nunquam Flamma Extinguitur" 
(La flamme ne s'éteint jamais)

Elle est constituée d'un petit noyau de personnel d'active et étoffée par du personnel de réserve. Elle constitue la réserve de nos pilotes de chasse.


Les vols d'entrainement sont effectués le week-end et comprennent toutes les missions opérationnelles assignées à une escadrile d'active. Certains pilotes viennent également s'entrainer au vol de nuit en semaine.
Son premier commandant est le Lt Col (Res) Le Roy du Vivier, le commandant en second est un officier d'active : le Lt Auguste Francken.

 
   

4ème Escadrille de Chasse de Jour

 

- Décembre 1949 : Création d'une nouvelle escadrille de Chasse de Jour : la 4ème Escadrille.

 

(16 Meteors F4- Squadron code SV - Insigne : L'Aigle) 

Insigne4emeEscadrille02 

L'insigne de l'Aigle blanc apparaît initialement à l'Aéronautique Militaire en 1935. Il est adopté par les 5e et 6e Escadrilles de Chasse, appartenant au IIIe Groupe/2e Régiment d'Aéronautique. Ce groupe est équipé à l'époque de Fairey "Fox".
Des insignes métalliques sont réalisés immédiatement, de même que des badges en tissu brodé, les uns pour la vareuse, les autres pour la tenue de vol. On y trouve dans les deux cas l'Aigle blanc, aux aguets, prêt à fondre sur sa proie, placé dans un cercle bleu ou rouge, selon qu'il serve à la 5e ou à la 6e Escadrille de Chasse.
La devise "Quaerens Quem Devoret"  (Cherchant ce qu'il dévorera) figure dans ce cercle.
L'insigne de l'ancienne 6e Escadrille de Chasse, l'Aigle au cercle rouge est en cette fin 1949, attribué à la 4ème Escadrille de Chasse de jour.

Le premier commandant de la 4ème Escadrille de Chasse de Jour est le Capitaine Jean Mascaux.
Il en prend le commandement le 20 Décembre 1949.

 La 4ème Escadrille s'installe initialement au hangar C3, qu'il partage avec le 350 Sqn.
 La 350 dispose du parking situé du côté des pistes, tandis que la 4ème Escadrille dispose du parking situé à l'arrière du hangar.
 L'escadrille reçoit ses premiers Meteor fin de l'année 1949, et le complément de 12 avions début 1950.

 

- Décembre 1949 : Le 1Wing comporte désormais 5 escadrilles : 3 escadrilles de jour (350 Sqn - 349 Sqn - 4 Sqn), une escadrille de nuit (10 Sqn) et une Escadrille Auxiliaire (Aux Sqn)

 

- Décembre 1949: Le potentiel initial de 48 Meteor F4 s'avère vite insuffisant pour aligner les 16 avions par escadrille. Une commande de 23 Meteor F8 est passée avec la Gloster Aircraft Company pour rééquiper une des deux escadrilles de Chasse de Jour. Les numéros de série vont de EG201 ~ EG223. La 350ème escadrille sera la première escadrille du Wing à recevoir ce nouveau chasseur. La 349 et la 4ème continueront à évoluer sur Meteor F4, respectivement, jusqu'en février et avril 1953.

 

- Décembre 1949 : Fin de la première année d'opération sur Jet.
  Le Wing totalise 1588 hrs de Meteor F4 et 110 hrs de Meteor T7.
  Les Mosquitos (10 Sqn) totalisent pour leurs parts 1120 hrs de vol.

 

La suite : 1 Wing : 1950 - 1955